Les Outrepasseurs – présentation (2)

Je vous en parle souvent, j’avais commencé à présenter cette trilogie ici et aujourd’hui, je vais vous livrer sa genèse.

Tout est parti d’une nouvelle (les nouvelles, chez moi, ressemblent souvent à un prélude de roman. Je pense que les lecteurs de « Au service des insectes » & du « Serpentaire » peuvent en témoigner!) Dans ce texte figurait Oak (dont le nom veut dire « chêne » en anglais), une dryade aussi belle qu’énigmatique. Pour ceux qui ignorent ce qu’est une dryade, c’est la fée gardien d’un arbre, dont la vie dépend de celle du végétal qu’elle protège.

Un petit extrait :

« Elle pouvait sentir le regard de l’homme posé sur elle, sur sa nuque gracile, sur sa peau brune, sur sa taille fine. Les yeux de Timothy s’égaraient parfois plus bas, mais il se reprenait rapidement. Oak se retournait et lui adressait un sourire presque complice. Contemple ce qui t’est refusé, Tim. Contemple tout ton soûl !  La voix du vieil homme se chargeait alors d’insultes ou de supplications, selon son humeur. Dans un cas comme dans l’autre, il trahissait son désir refoulé et sa rage impuissante. »

La nouvelle fut refusée pour l’appel à textes auquel je l’avais présenté, sans grande surprise. Et bien sûr, l’idée d’un roman germait déjà dans l’esprit de Muse.

Ce dernier s’est appelé « Fay Trafic » et dans ce premier roman bricolé à la hâte, avec des ficelles câbles dont je rougis encore maintenant, se sont imposés des personnages déterminants pour les Outrepasseurs à venir :

« Que les Cours se découvrent ! »

En réponse à ce cri, chacun enleva son masque. Un frisson parcourut la salle. Les Cours avaient beau être habituées à ce rituel antique, dévoiler son identité, sa nature profonde aux yeux de ses membres provoquait à chaque fois un mélange d’appréhension et d’excitation.  »

Bien sûr, ce roman appartient depuis longtemps au cimetière des textes sur le disque dur! Mais il m’aura au moins donné l’impulsion pour écrire ce qui allait devenir, après maintes corrections et relectures, le premier tome des Outrepasseurs.

En novembre 2008, lors du NaNoWriMo, l’idée d’explorer Féerie ne m’avait pas quitté. Oak n’était plus du voyage, d’autres personnages l’avaient remplacée et j’allais m’embarquer, sans encore le savoir, dans un joli périple. Entre réécritures, corrections et relectures, la version finale de ce premier tome ne verrait pas le jour avant novembre 2011. Trois ans d’un travail dont je ne regrette pas la moindre étape et qui m’aura donné l’occasion de rencontrer des gens merveilleux ainsi que des lecteurs redoutables!

Novembre 2011 donc, où ce premier tome, qui s’intitule « Les Héritiers » et qui a bénéficié de l’aide des lecteurs de CoCyclics, s’embarque dans l’aventure éditoriale.  Le premier obstacle à affronter , c’est l’attente. La surveillance des mails entrants, de la boîte postale et même du téléphone! La touche F5 usée à force d’appuyer dessus… Tous les auteurs ayant soumis leur manuscrit connaissent ces réflexes! Et même si l’on vous dit de consacrer votre énergie ailleurs, sur un autre projet, ce n’est pas si facile…

En mars 2012, ma chère Silène, auteur, fondatrice de Callioprofs et marraine de ce roman, me suggère: « Et si tu l’envoyais à Gulf Stream ? » Je connaissais déjà leur travail sur leur collection « Courants Noirs« , des polars historiques destinés à la jeunesse et écrits par des plumes francophones. J’admirais leur travail, j’aimais leurs couvertures et je n’avais rien à perdre. Hop! Roman envoyé.

Octobre 2012. Je pense que mes collègues de travail – que leur patience en soit remerciée! – se souviendront de ce jour. Ce jour, où je reçois le mail de Paola Grieco, directrice éditoriale de Gulf Stream, qui, en quelques mots, m’expédie la tête dans les étoiles. De très bonnes étoiles, puisqu’un an plus tard et à la suite d’une collaboration aussi agréable qu’attentive, je tiens enfin le roman entre les mains!

C’est un moment chargé d’émotion, que je souhaite à tout auteur de vivre un jour!

La sortie du tome 1, intitulé « Les Héritiers » est fixée au 13 février 2014 (en plus, j’aime le chiffre 13… Un bon présage ?)

Vous me direz : en fin de compte, de quoi parle cette saga ?

Et c’est là que je vais vous répondre: encore un peu de patience…

Car dans une semaine, non seulement je vous dévoilerai la couverture ainsi que le quatrième, mais je vous proposerai également un concours pour vous permettre de remporter en avant-première cinq exemplaires dédicacés!

Et en attendant, petit teaser :

« La magie lui brûlait le coeur. Il la pratiquait depuis des années. Pourtant, chaque fois qu’il se retrouvait devant cette porte d’acier, derrière laquelle dormait un des trésors des Outrepasseurs, un tremblement agitait ses mains et un lien semblait comprimer tout son être. »

king_lion

15 réflexions sur “Les Outrepasseurs – présentation (2)

  1. J’adore cet article et j’adore avoir eu un petit rôle dans cette aventure, c’est ma petite gloire à moi, une flamme que je regarde entre mes mains en ricanant, sous l’oeil désabusé de mon chat ! Merci, ma très chère, d’être l’héroïne de cette belle aventure que tu peux enfin partager avec ton lectorat !!!

  2. J’EN VEUX UN ! J’EN VEUX UN ! J’EN VEUX UN !
    Je vais me jeter sur ce concours, héhé. Honte à moi, j’ignorais ce qu’était une dryade mais je trouve le concept magnifique, et ça donne terriblement envie d’en savoir plus (tu fais exprès, avoue !). Et j’ai hâte de voir la couverture ! Que de mystères !

  3. Raaaah, je n’en peux plus d’impatience ^_^ Tu es cruelle, avec tout ce teasing, dear !
    (Pour ceux qui liraient les commentaires et qui en doutent : le roman est génial. Vraiment. Un de ceux qui marquent, plus d’un an et demi après la lecture, je m’en souviens encore en détail.)

  4. Juste pour la St Valentin. Y a un rapport ? Non ? ^^

    Je suis très heureuse de voir enfin ce roman paraître, heureuse pour toi parce que je sais le bonheur que c’est que de voir enfin son oeuvre entre les mains des lecteurs, et heureuse pour moi aussi, depuis le temps que j’ai envie de le lire. 🙂

    Félochs et vivement le 13 février alors. 🙂

  5. Pingback: Outrepasseurs – Le concours! | Cindy Van Wilder
  6. Pingback: 2013 – le bilan ! | Cindy Van Wilder
  7. Pingback: Lâcher prise | Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s