Les Utopiales – Mon programme

Ce week-end (et même davantage, car ma participation court du vendredi au lundi!) je suis donc aux Utopiales de Nantes !

affiche_utos

 

Admirez l’affiche signée Chris Foss !

Si vous ne connaissez pas les Utopiales, je vous invite d’abord à consulter le site officiel, pour vous rendre compte de l’ampleur de l’évènement, ainsi que la présentation signée Marie Juliet sur son blog.

Pour ma part, les Utos, de son petit nom, et moi, c’est une assez longue histoire, vu que j’y viens depuis pas mal d’années et que ce festival a été synonyme d’évènements très heureux (Indice : mon éditeur, Gulf Stream, est basé à Nantes. Je vous laisse faire le rapprochement… 🙂 )

Qu’en est-il de ma participation à cette édition 2014 donc ?

On commence par ma discussion à bâtons rompus, organisée par Jean-Luc Rivera, et qui se déroulera le vendredi 17h au bar de Mme Spock (non, je n’ai soudoyé personne pour que cela se déroule près du bar. Heureuse coïncidence!)

On enchaîne le week-end par trois séances de dédicace à la grande librairie du festival !

– Le samedi à 15 et 17 h (chaque séance durant une heure)

– Le dimanche à 14h30.

Et enfin, je clôture le lundi par une présentation des Outrepasseurs aux scolaires!

Si vous passez par Nantes et que vous avez envie de me faire un petit coucou, vous savez donc où me trouver.

A très bientôt pour de nouvelles aventures…

Revue de presse… express!

Car les Outrepasseurs continuent leur petit bonhomme de chemin, que ce soit dans les devantures des librairies, comme ci-dessous..

Et vous remarquerez que les Héritiers se trouvent en fort bonne compagnie!

Et vous remarquerez que les Héritiers se trouvent en fort bonne compagnie! Merci à Miss Natalia pour la photo 🙂

… ou encore sur les blogs !

Bouclez votre ceinture, je vous emmène dans un voyage virtuel.

cropped-outrepasseurs_2.jpg

On commence par le blog des Rêveurs et Mangeurs de Papier, une équipe fort sympathique que j’ai eu le plaisir de rencontrer aux Halliennales, et qui, non contente de chroniquer les Héritiers…

Au final, je l’ai vraiment apprécié pour le côté étrange et délicieusement effrayant, les personnages étonnamment bien travaillés, et l’intrigue des plus prometteuses!

Chronique en entier ici

… a également tenu à me proposer une interview ! J’ai bien entendu accepté avec plaisir. Vous pouvez la lire ici.

Enchaînons avec une autre chronique, cette fois-ci du site Vampires & Sorcières, qui vient d’ailleurs de sortir un mag dont je vous conseille la lecture !

Je me suis trouvée enchantée par cette féérie sombre et sans demi-mesure, par toutes les références aux contes et légendes que j’aime et surtout celles liées à Renart et ses comparses. L’auteur a soigné son univers, les amateurs y trouveront leur compte, c’est original, tout en étant basé sur du folklore ainsi que sur cet imaginaire que nous avons presque tous en commun. Cependant, c’est dans la création de ses personnages que Cindy Van Wilder s’est véritablement surpassée. Elle a su les rendre vivants.

Chronique en entier ici

coupcoeur

Et on passe au tome 2, La Reine des Neiges, qui continue à remporter les suffrages… et les coups de coeur!

La preuve, celui des Chasseuses de Livres, une autre jolie rencontre des Halliennales d’ailleurs, et qui m’a fait rougir avec sa chronique. Vous comprendrez sans peine ci-dessous!

Cindy est la Grimm des temps modernes. Elle joue avec la magie, lui redonne son vrai caractère. Alimentant par la même occasion la longue encyclopédie du monde Merveilleux avec ses propres personnages magiques. Le premier récit était captivant, le deuxième est dévorant. Il ronge votre temps sans que vous vous en rendiez compte. Sortilège de l’écrivain magique. Un coup de cœur à l’unanimité entre moi et mes 5 autres personnalités. J’en veux encore. J’en veux toujours plus. Avril 2015 me paraît si loin.

Découvrez la chronique en entier ici !

Et vous avez aussi l’avis de Miss Anastasia sur le premier tome (chronique détaillée) 😉

Enfin, pour clôturer cette revue de presse pas si express que cela, voici l’avis enthousiaste d’une lectrice belge, sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les adolescents, à qui ce roman s’adresse, ont décerné le Prix Imaginales 2014 au premier tome.

Avis en entier ici

 

Stay tuned, car je vous révélerai tout bientôt mon programme de ce week-end au festival des Utopiales!

 

It’s NaNo time!

Les écrivains le savent (du moins ceux accros aux challenges d’écriture, comme je le suis, ainsi que leurs copains de plume qui n’ont rien demandé, mais qui sont quand même entraînés dans l’aventure!) : la fin du mois d’octobre ne rime pas seulement avec citrouilles, sorcières ou encore « Trick or treat ». Car, le 1er novembre, commence…

NaNo_2014

le défi de l’écriture en 30 jours, j’ai nommé le NaNoWrimo !

Si vous vous demandez de quelle drôle de bestiole je parle, je vous invite à lire cet article, qui cite également mes raisons pour laquelle j’aime participer à ce défi.

Vous voulez en savoir plus ? Je vous invite à lire l’excellent article d’Espaces Comprises (ainsi que l’ensemble de leur site, tant que vous y êtes!) sur le phénomène NaNo ainsi que celui des French Wrimos, regroupant les supporters du NaNo français (Notez, vous pouvez toujours squatter chez eux même si vous n’êtes pas français, l’accueil y est chaleureux!), qui vous expliquera tout ce qu’il y a à savoir sur les write-in, les gators, les badges, etc.

Pour mes lecteurs belges et qui voudraient se lancer dans l’aventure, sachez que cette année, la Belgique francophone a (enfin!) eu droit à son forum régional sur celui du NaNo. C’est-y pas beau ?

Quant à moi, me direz-vous, avec quel projet vais-je me lancer ?

Tout ce que je peux vous dire, c’est que le projet sera nécessairement du Young Adult et qu’il contiendra une bonne dose d’imaginaire! Incroyable, quand on me connaît, je sais 🙂 Et ne croyez pas que je vous tease en disant cela – pour une fois – c’est juste que moi et Muse cogitons encore pour savoir ce qui sortira de la plume/du clavier en ce mois de novembre…

Comme j’ai loupé mon NaNo 2013, je peux vous dire en tout cas que je suis motivée pour réussir celui-ci !

Alors, tenté par le NaNoWriMo? Avec quel projet comptez-vous vous lancer ?

NaNo

 

Outrepasseurs 3, le Libérateur – un extrait en avant-première!

Hier, je vous avais promis un extrait du tome 3 des Outrepasseurs, Le Libérateur

Outrepasseurs_3

Sans plus tarder, le voici !

 

Ean décida donc de partir et bien entendu, je le suivis. J’eus le cœur serré

 de dire au revoir aux miens, mais il m’était impensable de demeurer parmi eux,

si Ean ne s’y trouvait point. Si j’eus peur ? Bien sûr que non.

Avec Ean à mes côtés, que pouvait-il m’arriver ? Ce n’était qu’une aventure de

plus, dont nous étions déjà les héros.

 

Le début de notre périple me donna raison : je m’occupais de notre

 ravitaillement quotidien, Ean explorait selon ses envies, s’émerveillant du

fruit de ses découvertes. Nous nous endormions côte à côte,

nos bras enlaçant l’autre.

 

Ce fut ainsi qu’elle nous trouva : démunis, plongés dans un profond sommeil, le

 sourire aux lèvres. Deux bienheureux. J’imagine qu’elle dut se réjouir de nous

 voir dans cette situation, avant de lancer son sort.

Alors, avez-vous deviné quel personnage a pris la parole ?

[Annonce] Bonus d’automne

Chers lecteurs,

Il y a quelques mois, je vous avais offert, un peu sur un coup de tête je dois dire, un premier texte en libre téléchargement, intitulé La plus belle qui soit, une réécriture de Cyrano de Bergerac (ou du moins l’une de ces scènes les plus mémorables!) à la sauce vampirique.

cyrano_balcon

Votre réponse enthousiaste m’avait complètement surprise!

Aussi, parce que j’aime vous faire plaisir, j’ai décidé de renouveler l’opération avec une nouvelle que certain(e)s d’entre vous ont déjà pu découvrir ! En effet, il y a quelque temps, Miss Phebusa du blog bien connu avait décidé d’organiser un concours de nouvelles. L’originalité pour les auteurs était de se baser sur une des images proposées dans cet article. Je dois dire que l’une d’entre elles a tout de suite retenu mon attention…

gondolier

Je me suis donc mise à la tâche et de cette impulsion est né le texte Terre de Brume.

Fin mai, j’avais eu le plaisir de découvrir que Terre de Brume avait gagné le concours!

Avec l’accord de Miss Phebusa, j’ai donc envie de vous le faire découvrir. Rendez-vous donc dans un mois, le 23 novembre, pour pouvoir le lire gratuitement, au même que La plus belle qui soit, toujours disponible dans la catégorie Bonus!

Et les bonus ne sont pas finis loin de là… RDV demain sur le blog pour découvrir un extrait du tome 3 des Outrepasseurs, Le Libérateur

Osez dire que vous n’êtes pas gâtés 😉

Outrepasseurs_3

Sorties, vous avez dit sorties ?

Je parlais dans mon précédent article de mes potes, et bien entendu, bon nombre d’entre eux sont auteurs aussi ! J’ai donc décidé de faire un petit florilège des sorties qui me font envie et écrites – je peux le dire  – par des plumes de talent!

On va commencer par une autrice épatante, une lady en toutes circonstances, j’ai nommé ma très chère Lise Syven! J’avais beaucoup aimé le premier tome de sa saga jeunesse La Balance Brisée, Subliminale de son petit nom, aussi j’ai eu l’immense plaisir de découvrir la couverture du tome 2, intitulé Phénoménale, et qui sortira en février.

Admirez plutôt…

phenomenale_syven

N’est-elle pas juste sublime ? Je peux vous dire que j’ai hâte de retrouver Elie et les autres!

Et toujours chez Castelmore, une autre sortie que j’attends avec impatience, c’est celle du Jour Où… de Paul Beorn, co-auteur de 14-14 avec Silène Edgar. Là aussi, on en prend plein les mirettes…

Jour_Beorn

Vous voulez savoir de quoi ça parle ? Rendez-vous ici

Et en parlant de Silène Edgar, avez-vous déjà eu l’occasion de découvrir son dernier-né dans la collection numérique Snark, toujours chez Bragelonne?

feelure_edgar

Vous pouvez découvrir le résumé ici . Je peux vous dire qu’il sera dévoré très prochainement sur ma liseuse!

Deux autres sorties numériques signées du même auteur, ce sont celles de Marie-Catherine Daniel, d’abord pour le premier tome de La maison des Vosges, intitulé le Loupiot, chez Numeriklivres

maison_vosges

Et aussi dans la collection Emma chez Milady

rose-the_gris_souris

Pour les avoir lus tous les deux – vous pouvez découvrir mon avis sur le dernier ici – je peux vous dire que ce sont de très bonnes lectures qui vous attendent.

Dans un registre plus jeunesse cette fois-ci, voici le tout dernier opus de ma chère Agnès Marot, j’ai nommé Le Secret des Bois-Noirs chez Imaginemos! 

le secret des bois noirs petit

Et puis il y a ces parutions prochaines qui n’ont pas encore de couverture ou qui ne sont pas encore annoncées, mais… Vous voulez un indice ? Suivez donc les blogs d’ Earane; N.B. Coste ou encore Vanessa Terral et beaucoup d’autres dont j’aurai l’occasion de vous reparler bientôt!

Les copains d’abord!

On dit souvent qu’un écrivain est seul, devant son écran et avec ses idées/sa Muse, etc. Ce qui est vrai, d’une certaine manière (à moins que vous n’écriviez à quatre mains, tels certains auteurs de ma connaissance!).  Je ne parle même pas du cliché qui a la vie dure: celui de l’écrivain reclus, presque ermite dans son antre, avec son chat et sa bouteille d’absinthe, façon poète maudit.

Ou en mode Shakespeare in Love!

Ou en mode Shakespeare in Love. Une version plus glamour, admettons-le!

Personnellement, je n’ai jamais vraiment adhéré à ce lieu commun. Je vais même prendre le contre-pied, en citant la chanson bien connue de Brassens et qui rappellera des souvenirs à certain(e)s : les copains d’abord !

Comme nombre d’entre vous le savent (ou pas!), j’ai longtemps fait partie d’un collectif d’auteurs partageant la même passion pour l’imaginaire, à savoir CoCyclics. J’en fais toujours partie, mais plus dans la même capacité. Si vous ne connaissez pas CoCyclics, je vous engage vivement à découvrir leur site ainsi que leur philosophie de travail. Vous pouvez aussi découvrir leur blog, le bien-nommé Tintamare !

cocy_frog

C’est un lieu où j’ai investi beaucoup de mon énergie et de mon envie d’aider les autres, par le biais de l’écriture, et je dois dire qu’il me l’a rendu au centuple! Du cycle consacré au travail des romans est ainsi sorti le premier tome des Outrepasseurs. CoCyclics, c’est aussi un forum où j’ai rencontré des personnes extraordinaires, bienveillantes et chaleureuses. Des potes, avec lesquels je peux aussi bien discuter écriture, refaire le monde et partir dans des délires invraisemblables. Des amis qui illuminent le quotidien, doublés de bêta-lecteurs impitoyables, aux yeux d’aigle et à la vitesse de lecture impressionnante.

De quoi mettre un terme définitif à l’image de l’écrivain misanthrope et asocial !

Entraide, partage et convivialité, voilà une recette que je préfère largement appliquer, et pas seulement dans le domaine de l’écriture. En ce sens, CoCyclics a été une étape capitale.

A présent, d’autres lieux & occasions rythment également mon envie de découvrir et de partager. Que ce soit sur les réseaux sociaux – un de ces jours, je vous expliquerai pourquoi j’aime tant Twitter – ou lors des salons et autres festivals, où l’écrivain peut dialoguer avec le public, mais aussi avec d’autres collègues taquinant la plume ! Ces rencontres, dont la dernière en date était très enrichissante notamment à ce point de vue, sont non seulement des occasions de partage, mais nourrissent aussi l’imagination de l’écrivain, voire donnent lieu à de belles collaborations (voir l’écriture à quatre mains dont je parlais plus haut!).

hermione harry highfive

 

C’est quelque chose en lequel je ne cesserai jamais de croire. Car motiver les autres, c’est aussi se motiver soi-même. C’est titiller un peu plus notre soif de connaissances jamais étanchée, notre curiosité toujours sur le qui-vive quand il s’agit du matériau universel sur lequel nous basons tous notre histoire: la vie.

Et puis, honnêtement, qui préférerait rester solitaire plutôt que de s’ouvrir aux autres & partager des histoires autour d’un verre ?

Pas moi, en tout cas!