Mon NaNoWriMo 2013

NaNo

Article exceptionnel aujourd’hui car demain, départ pour les Utopiales de Nantes (Voir la rubrique « Où me rencontrer ? » Je vous annonce aussi qu’il n’y aura pas de revue du Web ce week-end, elle reviendra la semaine suivante.

C’est de circonstance, je vais vous parler du NaNoWrimo. Je l’ai déjà évoqué de manière générale dans cet article, qui comporte d’ailleurs des témoignages intéressants. Je vous invite à le lire d’abord si vous n’avez aucune idée de ce qu’est le NaNoWriMo !

Que représente le NaNo (son appellation courante) pour moi ? Quand je l’ai découvert, en 2006 ou 2007 – et oui, ça commence à faire un bail ! – j’avoue que je me suis demandée pourquoi participer à ce challenge littéraire. Je veux dire, écrire 50 000 mots en un mois (ce qui représente environ 300 000 signes espaces comprises), OK et ensuite ? Néanmoins, même si j’étais en partie sceptique, je n’ai pas résister aux sirènes du NaNo (il faut dire que je résiste rarement à un challenge littéraire…) et je me suis lancée.

J’ai tenu pendant quelques jours et puis… j’ai lamentablement décroché. L’expérience m’aura au moins appris deux choses : d’une part, qu’il faut tenir le rythme des 1 667 mots par jour dès le début (et non pas se dire « je mettrai un coup de collier le lendemain ! », ce que j’ai trop tendance à me dire en temps normal), d’autre part , qu’il faut un minimum se préparer. Mais le plus important et ce qui m’avait le plus frappé à l’époque, c’est l’extraordinaire émulation qui règne dans les rangs des NaNoteurs. L’écrivain est bien souvent seul devant son traitement de texte (ou une page blanche, pour les plus nostalgiques), aussi savoir qu’au même moment, des dizaines de milliers d’écrivains sont également penchés sur leur clavier et rencontrent les mêmes difficultés que vous pour sortir ce **** de première version, franchement, ça aide !

NaNo_2

Le déclic s’est produit lors du NaNoWrimo 2008. À cette époque, j’ai un projet qui grandit dans l’esprit de Muse, mêlant fantasy urbaine et fantastique. Le côté « réécriture de contes de fée » n’était pas prémédité mais il a grandi peu à peu au cours des différentes versions, jusqu’à devenir un aspect essentiel du roman. Ce bouquin, c’est le premier tome des « Outrepasseurs », qui va paraître chez Gulf Stream Editeur le 13 février 2014.

Bien entendu, la version finale du roman se trouve à des années-lumière de ce que j’ai écrit en novembre 2008. Après nombre de réécritures partielles ou totales, de conversations passionnées avec mes lecteurs et de corrections, il est normal que le bouquin que vous pourrez bientôt tenir entre les mains soit bien différent de cette première version !

Néanmoins, ce NaNo 2008 m’a mis le pied à l’étrier. Il m’a prouvé que je pouvais mener un projet jusqu’à son point final. Cela peut sembler normal, mais pour un bébé auteur (pour reprendre une expression de Jo Ann, que j’aime beaucoup), cette étape n’est pas toujours évidente. Savoir que vous pouvez conclure un roman « potable » – j’entends par là avec une intrigue un tant soit peu logique dans son déroulement – vous aide à prendre confiance en votre capacité d’écriture, en votre Muse (bon, ensuite, vous ne pouvez plus décrocher la bestiole de votre esprit, mais c’est une autre histoire), bref  en vous-même.

NaNo_3

Bien sûr, le NaNo ne représente pas une étape obligée dans le parcours d’un écrivain. Il offre une opportunité de se consacrer à l’écriture pendant un mois et ce dans la bonne humeur générale (elle règne souvent dans le forum du NaNo d’ailleurs !). Personnellement, je garderai toujours une tendresse pour ce challenge littéraire. Depuis 2008, j’ai réussi la plupart de mes NaNos (et non, pas tous !) et je m’apprête donc à rempiler pour une énième édition (j’ai arrêté de les compter…)

Avec quel projet, me direz-vous ? Il était logique qu’après avoir évoqué le premier tome des Outrepasseurs, je mentionne la suite ! Je me lancerai donc dans l’écriture du troisième et dernier tome de cette trilogie, dont vous n’avez pas fini d’en entendre parler d’ailleurs ! (Pour les curieux, le second tome se trouve déjà chez mon éditrice.)

Quelques petits conseils si vous vous lancez dans le NaNo ?

  1. Ne vous découragez pas, même si votre début vous paraît une daube immonde : persévérez dans l’effort, vous reviendrez dessus ensuite !
  2. Tenez le rythme : comme je le disais plus haut, ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez écrire le jour même !
  3. Coupez vos ongles (clin d’œil spécial à Jo Ann et ses conseils bien utiles pour le NaNo que vous pouvez consulter sur le site d’Espaces Comprises)
  4. Si vous aimez écrire en groupe, n’hésitez pas à profiter des ressources que le NaNo offre ! Je rappelle à cette occasion le site Web des French Wrimos, le groupe de NaNoteurs français (et qui accueille aussi par défaut les Belges francophones, comme ma pomme).
  5. Et enfin, amusez-vous ! comme je le disais dans mes trois commandements de l’écrivain.

Tous mes encouragements à ceux qui se lancent dans l’aventure & à mardi prochain !

NaNo_4

24 réflexions sur “Mon NaNoWriMo 2013

  1. Bon courage pour ce NaNo ! En tout cas tu donnes plein de bons conseils : effectivement, mieux vaut faire 1667 mots tous les jours que reporter un jour sur deux. La régularité, dans le NaNo, y’a que ça de vrai !

  2. Hm, pareil que Cécile en fait. A te lire, je me dis qu’il faudrait sans doute que je cède aux sirènes du Nano pour avancer dans Rédemption. Même si je sais d’avance que je ne tiendrai pas le rythme, mais au moins l’émulation m’envahira également (enfin, je l’espère !).

  3. Je n’en avais jamais entendu parler mais le concept semble amusant (j’aime beaucoup le calendrier, il m’a bien fait rire) !
    Bon courage pour ce challenge, en espérant que la bestiole Muse se surpasse ! 😀

  4. Pingback: Mademoiselle, un commentaire ? | Cindy Van Wilder
  5. Pingback: Les Outrepasseurs – présentation (2) | Cindy Van Wilder
  6. Pingback: Comment écrire des histoires ? (2) | Cindy Van Wilder
  7. Pingback: Mettre le point final | Cindy Van Wilder
  8. Pingback: It’s NaNo time! | Cindy Van Wilder
  9. Pingback: NaNoWriMo – Checkpoint | Cindy Van Wilder
  10. Pingback: Vos questions sur l’écriture et le métier d’auteur : premier round ! | Cindy Van Wilder
  11. Pingback: Vos questions sur l’écriture et le métier d’auteur : cinquième round ! | Cindy Van Wilder
  12. Pingback: Vos questions sur l’écriture et le métier d’auteur : septième round ! | Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s