Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil – Edition 2015

Je vous en avais déjà parlé ici, je reviens avec un article un peu plus complet sur le sujet.

Montreuil_2015

Dans un peu moins d’une semaine débute donc le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil. Une édition 2015 qui pose un geste fort en maintenant l’évènement. C’est une joie que de pouvoir participer à cette célébration du livre, de la culture, de la jeunesse et de l’imagination. Je vous invite d’ailleurs à consulter le site du salon, notamment pour prendre connaissance des mesures de sécurité instaurées lors de cette édition.

Passons aux infos pratiques : je serai présente du vendredi après-midi au dimanche soir. Si vous me voyez – et que vous le désirez, bien évidemment ! – n’hésitez pas à m’aborder, ça me fera plaisir 🙂

Côté signatures, je dédicacerai au stand de Gulf Stream Editeur, F27 au rez-de-chaussée du salon, aux dates suivantes

  • Le samedi de 15 h à 16h30 
  • Le dimanche de 16 h30 à 18 h.

Vous pouvez retrouver le programme entier de Gulf Stream ci-dessous.

Je participerai également le samedi à une conférence sur la littérature Young Adult, de 16 h30 à 17h30 sur la scène littéraire (H 26), en compagnie des auteurs Samantha Bailly, Stéphane Michaka, et Shannon Messenger, ainsi que des modérateurs Karen Harroch du Boudoir Ecarlate, Emilie Coissard de la chaîne Bulledop, Jean-Luc Clerc de Khimaira et Christian Nottola d’ActuSF.

Montreuil_2015_GS

Dernière chose : Je vous avais parlé il y a quelque temps d’un concours organisé à l’occasion lors du Salon de Montreuil. Malheureusement, pour des raisons techniques, il ne pourra pas avoir lieu. Croyez bien que j’en suis la première désolée. Je vous promets de me rattraper bientôt ! 🙂

J’espère en tout cas vous voir nombreux lors de cette édition et vous souhaite par avance un très bon Salon !

[NaNoWriMo Checkpoint] Semaines 3 et 4

Hello les gens !

Tout d’abord, avant de parler écriture et NaNoWriMo, je tiens à vous remercier pour tous vos petits mots en réponse à mon dernier article sur ma prochaine parution, Memorex. Que ce soit ici ou sur les réseaux sociaux, vos avis m’ont beaucoup touché, ça me fait extrêmement plaisir !

Passons donc au NaNoWriMo. Un constat s’impose d’emblée : le mien est tombé à l’eau. Cette édition 2016 n’atteindra pas les 50 k prévus au 30/11. Non pas que je trouve cet échec fort grave – je sais que je vais continuer l’histoire de Roar, mais à mon rythme. Pour les raisons, hé bien, c’est fort simple. Le week-end dernier, je comptais bien atteindre les 25 k. Les évènements qui ont eu lieu vendredi soir ont coupé net tout élan de ma part.

Je ne suis pas la seule, loin de là, comme j’ai pu le lire ça et là sur la Toile. Il est dur de reprendre un rythme de vie normal, encore plus difficile de retrouver suffisamment d’inspiration pour poursuivre. Muse a fait un black-out cette semaine. Néanmoins, la vie doit poursuivre son cours, et ce week-end, j’ai retrouvé le chemin de la plume. Je vais donc poursuivre mon petit bout de chemin, phrase par phrase, page après page. Car arriver à la fin de cette première version est ce qui importe le plus, au final.

Un petit extrait pour finir cet article :

Je relève la tête, croise le regard sombre de mon ami. Il semble aussi éberlué que terrifié par mon égarement. Pendant de longs instants, nous demeurons ainsi, les yeux dans les yeux. Je réalise que son bras est passé autour de mes épaules, qu’il est agenouillé auprès de ma couche, où je suis étendue et que son visage est à quelques pouces du mien.

En un réflexe né d’une longue habitude, je pose ma tête sur son épaule. Sa chaleur familière se communique à ma peau, me rassure bien mieux que n’importe quel mot ne saurait le faire. Son pouls s’apaise, le mien aussi.

Pour tous ceux qui continuent l’aventure, que vous atteigniez ou pas les 50k le 30/11, je vous dis bravo et courage !

keep-calm1

« Qui, de nous deux ? » devient « Memorex »

Comme l’illustre la couverture que j’ai l’immense plaisir de vous dévoiler ci-dessous !

memorex

Inutile de vous dire que je suis complètement fan de cette couverture, brillamment concoctée par la fine équipe de Gulf Stream Editeur ! Je profite d’ailleurs de cette annonce pour adresser un clin d’oeil complice à Angela Léry, formidable attachée de presse chez Gulf Stream et qui s’est gracieusement prêtée au jeu 😉

Pour ceux qui ont suivi le projet depuis le départ, vous remarquerez que l’étoile de mer, image que j’ai toujours utilisée pour parler de Memorex, qui s’appelait alors Qui, de nous deux ? et constituait mon NaNo 2014, est toujours bien présente.

Pourquoi ce changement de titre ?

D’abord, pour vous éviter de fredonner la chanson de M tout au long de votre lecture – je sais que certain-e-s en seront reconnaissant-e-s !

Ensuite, parce que moi et l’équipe éditoriale de Gulf Stream sommes d’avis que Memorex est davantage approprié à l’ambiance de ce roman, qui relève aussi bien du récit d’anticipation que du texte contemporain.

De quoi ça parle ?

Il est encore un peu trop tôt pour tout vous dévoiler, d’autant plus que Memorex paraîtra dans la collection Electrogène au mois de mai 2016. Je peux déjà vous dire qu’il s’agit d’un tome unique.

Mais encore ? 

Vous êtes exigeants 🙂

C’est un texte différent des Outrepasseurs, aussi bien dans le ton que dans son atmosphère. Ce qui ne change pas, c’est le plaisir de l’avoir écrit, d’avoir relevé des défis et découvert de nouveaux genres, horizons et personnages. J’ai hâte d’ailleurs que vous les découvriez à votre tour !

Si vous me suivez, que ce soit sur ce blog, les réseaux sociaux ou même les deux, vous vous doutez que des valeurs chères à mon coeur, comme la diversité et la multiculturalité, se sont naturellement insérées dans Memorex. Des thèmes plus que jamais d’actualité, d’ailleurs.

Voilà pour cette présentation. J’espère qu’elle vous aura plu, qu’elle vous aura intrigué et je vous donne rendez-vous au printemps prochain pour en savoir davantage 😉

#PorteOuverte

Comme bon nombre d’entre vous, je me suis réveillée le samedi matin avec la peur au ventre et une grosse boule dans la gorge. Une boule qui n’a fait que croître en découvrant les évènements de la veille, en visionnant les reportages, en entendant les témoignages des rescapés et des survivants. En constatant ce que la violence aveugle, la haine et l’intolérance avaient fait subir à Paris, à ses habitants, à ce quartier vivant et haut en couleurs.

Les terroristes se sont attaqués à la joie, au bonheur, à la liberté.

Je ne vous dirai pas à quel point c’est difficile de se réveiller, de vivre dans ces circonstances.

Vous le savez.

Paris

De ces moments, je voudrais aussi retenir les rayons de lumière. Comme ce hashtag #PorteOuverte, qui s’est créé dès les premières heures.

porte_ouverte

Je veux me souvenir de tous ces tweets offrant refuge, asile, écoute et partage face à ceux et celles, qui, dans la rue, n’osaient plus bouger.

Je veux me souvenir de cette entraide, de cette solidarité, de cette empathie humaine face à la violence et la haine.

Je veux me souvenir aussi de tous ces partages sur les réseaux sociaux, ces liens se tissant, ce soulagement quand quelqu’un déclarait être sain et sauf, l’émotion face aux photos des personnes dont les proches étaient/sont sans nouvelles et qui demandaient/demandent toujours des informations.

Je veux me souvenir de cette union.

Je veux me souvenir également de toutes ces voix, qui, si on ne les entend pas de la même manière, sont aussi présentes. Des victimes de par le monde, de leurs proches et de leurs familles.

Ces dernières heures, je n’ai eu le coeur à rien. Penser aux victimes, penser aux familles, penser aux potes et aux amis, penser aussi aux forces de l’ordre, aux services médicaux, à tous ces gens offrant sans compter leur aide. Avoir mal, être en colère, se battre contre le sentiment d’impuissance.

Je sais que je reprendrai plus tard le chemin de la plume. Parce qu’il faudra lutter, non pas avec des armes, mais avec des mots, des idées, contre ce silence, cette terreur étouffante, cette immobilité que l’on voudrait nous imposer.

notafraid

Oui, il faudra lutter.

Et rester unis.

Unis contre les amalgames, contre les préjugés.

Porte Ouverte. Coeur ouvert. Esprit libre.

frodo

NaNoWriMo Checkpoint – Semaine 2

NaNo-2015-Participant-Banner

Pour voir le premier checkpoint NaNoWriMo, rendez-vous par ici 🙂

La deuxième semaine du NaNo pointe donc le bout de son nez… et je peux vous dire que je n’ai pas vu les jours passer ! Au niveau de la progression en nombre de mots, après un week-end & un lundi très fructueux, j’ai eu un petit coup de mou en milieu de semaine, reprise du travail oblige. Heureusement, j’ai pu limiter la casse et surtout, reprendre de l’avance durant ce week-end.

Pour le moment, Roar comptabilise un total de 15 000 mots. J’ai donc un jour d’avance sur le planning NaNoWriMo… à dater de ce dimanche, bien sûr. Heureusement que le jour férié du mercredi 11 se profile à l’horizon ! D’ailleurs, à propos du mercredi 11, je vous réserve un petit bonus, à découvrir à la fin de cet article pour les plus impatients 🙂

Au niveau de l’histoire, je m’éclate, tout simplement. C’est le gros avantage du NaNoWriMo à mes yeux, c’est cette philosophie « Allez, j’y vais, je ne me pose pas de questions ». Bref, je suis à fond derrière mes deux points de vue, très différents l’un de l’autre. D’une part, j’ai une forte tête, qui en a bavé dès le premier chapitre – et oui, je suis une auteur sadique, je le revendique. D’autre part, quelqu’un de plus réservé, encore dans sa coquille… et qui va en baver tout autant.

Doctor_wait_what

En attendant de pouvoir torturer encore davantage mes personnages, j’ai aussi *un peu*de lecture à potasser…

NaNo_doc

Oui, il s’agit bien de documentation pour mon NaNoWriMo ! L’avantage de travailler sur un sujet que vous aimez depuis belle lurette, c’est que vous avez forcément des bouquins et autres docs sur le sujet. L’inconvénient… Hé bien, vous n’avez plus qu’à (re)lire ça attentivement, histoire de ne pas raconter trop de bêtises dans votre manuscrit.

Et pour clôturer ce compte rendu de ma première semaine de NaNoWriMo, petit extrait :

J’essayais de trouver chez elle, dans son port de tête, dans les lignes graciles de son corps, dans le flot de soie de ses cheveux, quelque chose qui m’appartienne aussi.

Quelque chose que je pourrais retrouver dans mon propre miroir.

Quelque chose qui nous lierait.

Je n’y ai jamais réussi.

Ma mère, cette étrangère.

On passe à la question du jour, qui nous vient de Flobouquine, qui réalise son premier NaNo et dont vous pouvez suivre la progression, entre autres choses, sur sa chaîne YT ! J’en profite d’ailleurs pour saluer au passage ma chère Twitter List, toujours prête à me soutenir dans l’aventure 🙂

Comment procèdes-tu avec tes bêta lecteurs ? Tu leur donnes le manuscrit complet ou par chapitre à lire ?

En général, quand je fais appel à mes bêta-lecteurs – qui sont en général des bêta-lectrices, mais pas tout le temps ^^ – le roman est terminé, d’une part et relu de manière attentive, d’autre part. (Enfin en règle générale, car il m’est arrivé aussi d’envoyer des textes plus bruts, par manque de temps… On peut dire que j’ai des BL géniaux 🙂 )

Je ne peux bien sûr pas me permettre une phase de relecture/correction durant le NaNo, par manque de temps, même si j’aime relire ce que j’ai écrit la veille, histoire de me remettre dans le bain. Les avis de mes BL sont d’autant plus précieux qu’ils découvrent le texte avec un oeil neuf, qu’ils ont la distance nécessaire pour voir ce qui cloche ou non, ce que vous, en tant qu’auteur, ne serez jamais capable de faire !

Donc, je préfère leur donner une version la plus aboutie possible et attendre leurs retours bien sagement – ou plutôt en frétillant d’impatience mêlée d’appréhension 😀

Néanmoins, il m’arrive de livrer des extraits bruts de chez bruts à une de mes bêta-lectrices, juste pour le fun, pour le plaisir d’échanger et de s’encourager mutuellement. D’ailleurs, elle en fait de même avec moi 🙂

Vous avez d’autres questions à me poser, que ce soit sur l’écriture, le métier d’auteur, le NaNoWriMo ou d’autres sujets ? Ca tombe bien… car j’ai décidé d’organiser, le mercredi 11/11 de 19 à 20h, une session questions/réponses live ! Elle se déroulera en simultané sur ma page Facebook et sur Twitter, où vous pourrez me poser les questions en me tagguant @cindy_vw

J’espère vous voir nombreux/nombreuses à cette première édition !

C’est tout pour ce Checkpoint NaNo, rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aventures… et en attendant, que les Muses soient avec vous 🙂

tigresse

Muse en mode warrior

[Point nouvelles] Montreuil, dédicaces et interviews

Bonjour à tous & toutes,

Comme il y a eu pas mal de nouvelles ces derniers temps, je vous ai concocté un petit point news qui, à mon sens va se révéler utile !

On commence – malheureusement – par une annulation… En effet, j’avais eu l’occasion de vous parler sur les réseaux sociaux de ma venue au festival Elfes & Dragons de Chaudfontaine (Belgique). Hélas, en raison de soucis logistiques indépendants de ma volonté, je ne m’y rendrai pas. Mes excuses à ceux qui comptaient me rendre visite là-bas, j’espère que j’aurai bientôt l’occasion de vous annoncer une nouvelle date de signature/rencontre dans cette région !

On continue toujours dans le registre des signatures & dédicaces, mais cette fois-ci, avec de bonnes nouvelles !

Montreuil_2015

Comme vous le savez sans doute, le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil ouvrira ses portes dans un petit mois. Et le programme vient d’être mis en ligne !

Voici donc mes horaires de dédicace

  • Samedi 5 décembre, de 15h à 16h30
  • Dimanche 6 décembre, de 16h30 à 18h

Rendez-vous bien entendu au stand de Gulf Stream Editeur, F 27 !

Et en prime, vous pourrez aussi, le samedi après-midi dès 16h30, m’écouter lors d’une conférence sur la littérature Young Adult, avec trois autres auteurs de talent, le tout chapeauté par Jean-Luc Clerc du site Khimaira et Karen du forum Au Boudoir Ecarlate ! Rendez-vous sur la scène littéraire, H26.

J’aurais l’occasion de vous reparler de cette édition de Montreuil 2015 prochainement, étant donné que je compte bien y organiser un petit concours à cette occasion ! Donc stay tuned 🙂

On finit ce point news avec deux interviews/reportages.

Le premier est le reportage de Télésambre, chaîne locale belge, sur le café littéraire de Fontaine-L’Evêque où je participais avec deux autres auteurs.

Le deuxième est le très joli webzine du site Génération Ecriture, où je figure avec une belle brochette d’auteurs ! Vous pouvez le feuilleter à cette adresse.

Sur ce, je vous dis à tout bientôt pour de prochaines nouvelles !

NaNoWriMo Checkpoint – Semaine 1

NaNo-2015-Participant-Banner

A peine deux jours que le NaNoWriMo 2015 est sur les rails et je peux vous dire que ça dépote grave !!

Avant de parler écriture et de mon projet gracieusement intitulé Roarsi vous vous demandez de quoi il en retourne, visez donc cet article – je veux avant tout souligner que j’ai rarement vu & lu un tel enthousiasme, une telle émulation autour de moi. C’est quelque chose d’extraordinaire de se rendre compte qu’en même temps que vous, partout dans le monde, des gens, qu’il s’agissent de leur premier NaNo ou pas, relèvent le défi et se mettent à écrire. Et tout ça dans la bonne humeur ! C’est juste génial, je n’ai pas d’autres mots. Un clin d’oeil tout spécial aux copines & copains bloggeurs & booktubeurs qui se sont lancés dans l’aventure cette année et dont j’adore lire les posts & voir les vlogs.

Franchement, tous et toutes, vous m’impressionnez ! 🙂

Pour en venir à Roar…

(Juste pour le plaisir, je vous remets sa couv’ – oui, elle est absolument provisoire !)

NaNo_2015

Je dois dire que Muse a été bien inspirée durant ces deux jours ! La preuve en image :

progression_NaNo

Pour ceux qui ne déchiffreraient pas mes pattes de mouche, j’ai donc atteint le cap des 5 000 mots 😉 J’avoue que noter ma progression quotidienne me motive, d’autant plus quand c’est dans le super carnet concocté par Miss ChocoFraise (regardez donc sa boutique, elle en vaut la peine !)

carnet

Pour en revenir à Roar, c’est un peu compliqué de vous parler d’un projet sur lequel je ne peux quasi rien dire, mais pour le moment, les deux points de vue principaux du roman progressent très bien. J’ai aussi changé de mode et de forme de narration, des modifications qui me ravissent.

Toujours pour le plaisir, voici – quand même ! – la première phrase de Roar.

J’aurais aimé être un homme.

Tout un programme, n’est-ce pas ?

Enfin, je compte profiter de ces checkpoints hebdomadaires pour aussi répondre à vos questions sur le NaNo, l’écriture, etc, si vous en avez. Posez-les en commentaire ou sur les réseaux sociaux, en me tagguant bien entendu. La première vient de Miss Coralie :

Comment organises-tu tes sessions d’écriture ? Comment fais-tu pour ne pas partir en courant devant la page blanche ? Et comment sais-tu que telle ou telle intrigue vaut mieux qu’une autre, même question pour les persos ?

Ou comment poser plusieurs questions en une ! 😉

Commençons dans l’ordre :

  • Je n’organise pas vraiment mes sessions d’écriture, je profite plutôt de chaque moment de libre pour grapiller quelques mots au passage. Ces deux derniers jours, c’était plutôt facile, vu que je profitais d’un congé. A présent que le boulot va me rattraper, je devrai donc plus que jamais profiter de chaque moment libre, que ce soit en soirée, matin ou durant le week-end 😉
  • Partir en courant devant la page blanche ? Ah non, c’est pas du tout le style de Muse ! Au contraire, la page blanche représente un challenge irrésistible pour elle. La griffonner, la noircir au fur et à mesure avec en arrière-fond le bruit du clavier… Voilà qui représente une extase Musesque en règle. Plus sérieusement, si j’ai une crainte, ce n’est pas celle de la page blanche, mais plutôt de la page noire, à savoir avoir trop d’idées en même temps sans que je ne parvienne à les organiser. Heureusement, le NaNo a ceci de bon qu’il me force à me lancer à l’eau sans plus tergiverser sur la planche du plongeoir – tous ceux qui ont vécu cette situation, au propre comme au figuré, savent de quoi je parle !
  • Pour l’intrigue & les persos… Bon, là, je dois vous avouer une chose : je les ai quand même préparés à l’avance. Si. Je vous jure. Moi, la bordélique, la flemmarde toutes catégories quand il s’agit de rédiger un synopsis, j’en ai quand même dressé un. Mieux encore, je me suis faite des pense-bêtes – ou une mindmap, c’est comme vous voulez – pour ce NaNo-ci. La preuve :

NaNoPrep

  • Incroyable, n’est-ce pas ? Bon, en même temps, soyons lucides: rien ne dit que je vais effectivement respecter ce syno. Pour revenir à la question originale, préférer une intrigue, des persos, en général me vient assez naturellement. Les persos me viennent souvent en premier – et croyez-moi sur parole, les coulisses sont parfois encombrées de personnages, qui tous, veulent avoir droit au chapitre. Heureusement que Muse met un peu d’ordre là-dedans. Pour l’intrigue, j’observe les thèmes que je veux explorer, le cadre, etc. Là, je ne vous cache pas que le cadre de ce NaNo est un de mes favoris, je peux même dire une vraie passion d’enfance ! Dès lors, il m’était assez facile de me (re)plonger dans le bain.

Voilou pour mes réponses 🙂 Je vous dis à la semaine prochaine pour un prochain #NaNoCheckpoint. Et en attendant… A vos claviers !

fonds_écran