Les Outrepasseurs – présentation (1)

Belle-Dame-sans-merci

(Tableau « la belle dame sans merci » de John William Waterhouse)

« Les Outrepasseurs »… Comment résumer un projet sur lequel je travaille depuis quelques années et qui n’est pas prêt de me quitter ?

Commençons par les inspirations et les influences : au cœur de ce projet, il y a l’amour de la Féerie. Je ne parle pas des gentilles petites fées comme on se les représente assez souvent, avec leur jolie paire d’ailes attachée dans le dos, leur joli minois et leur baguette magique. La version Disney a ses charmes, mais ce qui m’a réellement fascinée est le retour aux sources, aux légendes qui parlent du « Good Folk » (comprenez le « bon peuple ».) Ne croyez pas un instant que, si les hommes ont appelé les fées de cette manière, c’était pour célébrer leur gentillesse et leur affabilité. Loin de là ! C’était plutôt pour s’attirer leurs faveurs. Car, quand on prend la peine de creuser un peu, on s’aperçoit qu’il était plutôt dangereux de croiser le chemin d’une fée. Pensez à Puck du « Songe d’une nuit d’été », multipliez ces facéties par 1000 et vous aurez une petite idée des mauvais tours que pouvait infliger « le bon Peuple » aux hommes.

Et je ne parle pas que des plus inoffensifs. Est-ce à dire qu’il faut peindre les fées en noir, ne leur trouver que des désavantages ? Personnellement, je préfère les voir comme des créatures à la morale et à la pensée différentes des nôtres. Leur mystère et leur charme tirent en grande partie leur source de cette différence, je pense.

Une autre influence, qui est d’ailleurs pas mal présente dans « les Outrepasseurs », c’est Londres (ce qui explique en partie la bannière de ce blog). Je pourrais en parler pendant des heures tant cette ville me fascine. A chaque coin de rue, c’est un bout de son Histoire qui se dévoile au passant. J’y suis allée plusieurs fois et je suis très loin d’en avoir fait le tour !

Une volonté que j’avais également en créant cette série, c’était de traiter les mythes et légendes féeriques, non seulement dans un cadre actuel, mais aussi en traitant de problématiques qu’on peut rencontrer en ouvrant son journal. Ce mélange à combiner représente l’un des défis qui m’a motivée dans l’écriture du premier tome des « Outrepasseurs. »

 

lion_rugissant

Voici pour un avant-goût ! J’aurais l’occasion de reparler de ce projet, puisque j’ai le plaisir de vous annoncer que le premier tome des « Outrepasseurs » sera publié aux éditions Gulfstream en 2014 !

20 réflexions sur “Les Outrepasseurs – présentation (1)

  1. Pingback: Inspirations et influences (1) | Cindy Van Wilder
  2. Pingback: Dracula (et les autres) | Cindy Van Wilder
  3. Pingback: Mes trois commandements de l’écrivain | Cindy Van Wilder
  4. Pingback: Inspirations et Influences (III) | Cindy Van Wilder
  5. Pingback: Mon NaNoWriMo 2013 | Cindy Van Wilder
  6. Pingback: Mademoiselle, un commentaire ? | Cindy Van Wilder
  7. Pingback: Les Outrepasseurs – présentation (2) | Cindy Van Wilder
  8. Pingback: Revue du Web n°9 – semaine du 18/11 | Cindy Van Wilder
  9. Pingback: Outrepasseurs – Le concours! | Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s