[Sur le grill] Interview : Paola Grieco

Un nouvel opus de « Sur le grill » en version 2.0 puisque j’ai décidé de ne plus seulement consacrer cette série d’interviews aux seuls auteurs et de l’ouvrir aussi aux autres acteurs du livre. Et pour l’inaugurer, j’ai invité mon éditrice chez Gulf Stream Editeur, Paola Grieco, à répondre à mes questions !

photo 3

1/ Bonjour Paola et merci d’avoir accepté cette interview ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Après une maîtrise d’histoire ancienne obtenue en 2001, je me suis tournée pendant quelques années vers l’enseignement au collège avant de reprendre un cursus universitaire en 2006 en Master 2 d’édition. C’est en 2007 que j’ai rejoint l’équipe de Gulf stream éditeur et que je me suis attachée à développer le catalogue de cette maison d’édition jeunesse indépendante installée à Nantes. Après avoir lancé un certain nombre de collections documentaires sur le patrimoine naturel et culturel, l’envie d’ancrer Gulf stream dans la fiction a donné une nouvelle impulsion à la ligne éditoriale. C’est à partir de 2012 que de nombreuses séries explorant les littératures de l’imaginaire, mais aussi l’histoire et le monde contemporain, voient le jour. Ces romans sont destinés aux adolescents comme aux jeunes adultes. Je me suis par ailleurs entourée d’une centaine de filles et de garçons de 11 à 17 ans qui constituent un comité de lecture avec lequel j’échange en permanence.

2/ Comment es-tu arrivée chez Gulf Stream Editeur ?

C’est à l’occasion de mon stage de fin d’études que j’ai poussé la porte de Gulf Stream éditeur… et cela fait neuf ans que j’y déploie mon activité de directrice éditoriale !
3/Quel est ton plus grand plaisir en tant qu’éditrice ? Et inversement, ce que tu apprécies le moins de faire ?

Mon plus grand plaisir ? Annoncer à un auteur que son texte m’a enthousiasmée et qu’il correspond parfaitement à mes attentes, ainsi qu’à celles de l’équipe, pour nourrir la ligne éditoriale de la maison.

Ce que je déplore le plus ? Devoir faire languir les auteurs sur la lecture de leurs textes, et sur la parution de leurs ouvrages. En effet, GSE publie 35 titres par an, et le programme de production se remplit très vite ! Mais le temps éditorial est un temps très long, et ma capacité d’absorption des textes n’est pas élastique…

4/ Quelle est ta vision de la littérature jeunesse/Young Adult ?

Je crois qu’il est possible de tout donner à lire aux adolescents et aux jeunes adultes, à partir du moment où l’éditeur publie des ouvrages avec la conviction qu’ils vont alimenter la réflexion de ces jeunes lecteurs, avides de découvertes et de sensations fortes. J’aime proposer des textes que j’aurais voulu rencontrer pendant mon adolescence, j’aime proposer des textes qui prennent le lecteur par surprise.

5/ Le petit mot de la fin ? 

Mon attachement au texte et à l’image est un fil conducteur depuis 30 ans – eh oui, c’est terrible de déjà pouvoir compter en décennies ! Petite fille, j’écrivais, illustrais et reliais de petits ouvrages pour mon frère, sans imaginer que cela pouvait être un vrai métier. J’aimais observer la fabrication des livres, les papiers, et lire pendant des heures. Et voilà, après quelques détours et la tentation de l’archéologie, j’éprouve aujourd’hui un grand bonheur à transmettre des plaisirs de lecture, tant par le contenu que par l’objet.

« Qui, de nous deux ? » devient « Memorex »

Comme l’illustre la couverture que j’ai l’immense plaisir de vous dévoiler ci-dessous !

memorex

Inutile de vous dire que je suis complètement fan de cette couverture, brillamment concoctée par la fine équipe de Gulf Stream Editeur ! Je profite d’ailleurs de cette annonce pour adresser un clin d’oeil complice à Angela Léry, formidable attachée de presse chez Gulf Stream et qui s’est gracieusement prêtée au jeu 😉

Pour ceux qui ont suivi le projet depuis le départ, vous remarquerez que l’étoile de mer, image que j’ai toujours utilisée pour parler de Memorex, qui s’appelait alors Qui, de nous deux ? et constituait mon NaNo 2014, est toujours bien présente.

Pourquoi ce changement de titre ?

D’abord, pour vous éviter de fredonner la chanson de M tout au long de votre lecture – je sais que certain-e-s en seront reconnaissant-e-s !

Ensuite, parce que moi et l’équipe éditoriale de Gulf Stream sommes d’avis que Memorex est davantage approprié à l’ambiance de ce roman, qui relève aussi bien du récit d’anticipation que du texte contemporain.

De quoi ça parle ?

Il est encore un peu trop tôt pour tout vous dévoiler, d’autant plus que Memorex paraîtra dans la collection Electrogène au mois de mai 2016. Je peux déjà vous dire qu’il s’agit d’un tome unique.

Mais encore ? 

Vous êtes exigeants 🙂

C’est un texte différent des Outrepasseurs, aussi bien dans le ton que dans son atmosphère. Ce qui ne change pas, c’est le plaisir de l’avoir écrit, d’avoir relevé des défis et découvert de nouveaux genres, horizons et personnages. J’ai hâte d’ailleurs que vous les découvriez à votre tour !

Si vous me suivez, que ce soit sur ce blog, les réseaux sociaux ou même les deux, vous vous doutez que des valeurs chères à mon coeur, comme la diversité et la multiculturalité, se sont naturellement insérées dans Memorex. Des thèmes plus que jamais d’actualité, d’ailleurs.

Voilà pour cette présentation. J’espère qu’elle vous aura plu, qu’elle vous aura intrigué et je vous donne rendez-vous au printemps prochain pour en savoir davantage 😉

Montreuil 2014 – Le compte rendu!

Je vous en parlais dans mon précédent article : ce week-end se déroulait donc la 30e édition du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil. Ma première édition en tant qu’auteur invitée.

Montreuil

 

Et vous savez quoi ? Montreuil 2014 a été une succession de moments exceptionnels !! Si j’avais une idée de l’ampleur générale de l’évènement, l’ayant visité quelques années auparavant, en revanche, j’ai été totalement surprise par l’accueil que vous m’avez réservé ! Vous tous, qui êtes venus sur le stand de Gulf Stream Editeur, qui m’avez abordé dans les allées du salon, avec qui j’ai pu discuter, échanger ou partir en délire… Bref, les mots me manquent pour exprimer à quel point j’ai été heureuse & émue de ces moments.

merci

 

Je ne peux pas tous vous citer, sinon ce post va prendre une ampleur titanesque, mais sachez que je pense à vous tous très fort!

Quelques moments pris sur le vif:

* Moi et ma chère Agnès Marot en train de faire nos fans devant Carina Rozenfeld (La Symphonie des Abysses m’attend sur ma PaL, hé hé!)

Me_and_agnes_Carina

Merci à Karen pour ce cliché!

* Revoir les amis de coeur et de plume, Lise, Silène, Paul, Charlotte, Anne, Mel Andoryss, Nadia & Barbara pour n’en citer que quelques-uns. Faire de superbes rencontres aussi, car les salons servent aussi à ça 🙂

* Revoir la dynamique équipe de Gulf Stream Editeur & là aussi, faire de chouettes rencontres 🙂

Created with Nokia Smart Cam

Sans oublier ce superbe petit renard ! Création de Medieval Fairy. Merci encore Agnès !

 

* Les rencontres – prévues ou pas ! – du samedi après-midi, mettre enfin un visage sur un pseudo/nom, entendre « oh, le rire de Cindy, elle ne doit pas être loin! » & même organiser une séance dédicaces & photos impromptue (rassurez-vous, j’ai quand même demandé aux responsables du stand leur permission auparavant et ils me l’ont gentiment accordée).

 

* La première séance de dédicaces du samedi… et rester ébahie devant le public au rendez-vous!

dedicace_samedi_Montreuil

 

* Une jolie surprise réservée par mon éditrice…

tome3_Montreuil

Non, ce n’est pas mon exemplaire et oui, j’ai fait – un peu – baver mes visiteurs du dimanche avec ceci.

 

* Un brunch dominical très sympa suivie d’une après-midi au salon tout aussi chouette!

 

* Et cerise sur le gâteau…

Montreuil_dimanche

Séance de signature commune avec mon éditrice, Paola Grieco. Je pense que nos mines réjouies vous renseignent assez sur le contenu du document 🙂

 

 

* Un retour à la maison sous un ciel tristounet, mais avec des étincelles dans les yeux et dans le coeur !

Voilà qui clôture, de manière très agréable, le volet Rencontres & Dédicaces 2014 ! Pour le programme 2015… Stay tuned!

Outrepasseurs : the D-Day !

Aujourd’hui, c’est le jour de sortie du premier tome des Outrepasseurs, « Les Héritiers » (pour rappel la date a été avancée du 13 au 6 !) Plusieurs années de travail livrées en quelque 300 pages, le tout emballé par une superbe couverture aux jolis reflets dorés – merci encore à l’équipe de Gulf Stream pour ce splendide ouvrage ! – et accessible à l’intérêt du public… Ca a de quoi laisser rêveur ! C’est pour moi en tout cas une très grande joie et fierté de voir mon « bébé » prendre son envol en ce jour. J’espère qu’il trouvera bon accueil auprès de vous, lecteurs et lectrices.

couv_GS

 

Pour marquer ce jour, voici un petit compte rendu de la soirée de lancement des Outrepasseurs, qui s’est déroulée la semaine dernière. J’avais donc rendez-vous jeudi soir dans le quartier du Marais, au cellier Saint-Paul plus exactement et je dois dire là aussi chapeau à toute l’équipe de Gulf Stream pour avoir déniché un endroit aussi approprié pour rendre l’atmosphère de ce premier tome !

cellier_1

L’entrée du cellier…

A l'intérieur...

A l’intérieur…

Dès l’arrivée, les discussions s’engagent. Je ne vois pas le temps passer, ni même les salles du Cellier se remplir de monde ! Un public trié sur le volet, où je connaissais quand même quelques têtes (merci d’ailleurs à mes supportrices, qui se reconnaîtront !). Le temps de boire un verre (quand même), de grignoter quelques canapés et surtout de bavarder avec lecteurs, lectrices invités pour l’occasion, et hop ! c’est déjà le moment du discours.

Chaque table avait son animal désigné!

Chaque table avait son animal désigné!

Ou plutôt de la surprise – pour moi aussi ! – vu qu’un danseur a fort bien représenté une des scènes emblématiques de ce premier tome sur une musique spécialement composée pour l’occasion. Merci !

cellier_4 

Après que l’équipe de Gulf Stream se soit présentée au grand complet par le biais d’Angela, l’attachée de presse, c’est au tour de mon éditrice, Paola Grieco, de narrer sa rencontre avec les Outrepasseurs (oui, je parle bien du manuscrit), ce qui représente toujours un moment émouvant. Ensuite vient mon tour et à défaut d’avoir préparé le schmilblick, j’improvise, je brode, je rebondis sur les questions… Bon, j’espère ne pas avoir raconté trop de bêtises !

Où je lis un passage du roman...

Où je lis un passage du roman…

 Et enfin vient le moment des dédicaces des SP mis à disposition à cette occasion. Je tiens à remercier ceux qui sont venus à ma rencontre, ceux avec lesquels j’ai pu discuter, rire et écrire un petit mot dans leur ouvrage. Ecouter vos témoignages, vos remerciements, vos questions sur le tome 2, voir les étoiles dans vos yeux… Ces moments étaient magiques et sont gravés dans ma mémoire. Vous m’avez donné une immense dose d’énergie et de motivation !

cellier_6

Merci donc au public, aux organisateurs et à ma chère équipe de Gulf Stream. Vous pouvez découvrir également la version d’une des invitées à cette soirée, ma chère Silène Edgar.

 renard_mur

Et maintenant, je me retire sur la pointe des pieds… Que voulez-vous, il me faut ménager un peu de suspense… car d’autres surprises arrivent !