Février 2018 : le CR !

Poursuivons cette toute nouvelle tradition des CR mensuels avec cette fois-ci, le mois de février !

Un mois qui s’est avéré tout autant « montagnes russes » que le mois de janvier – je commence à m’y habituer !

On peut dire qu’il y a eu de *très* jolies surprises dans le lot 😉

Côté publis

 

 

La grande nouvelle de ce mois, c’est naturellement la publication de #RomanMystère aka #TousDebout (titre provisoire), écrit à quatre mains par ma complice Agnès Marot et moi-même, aux éditions Nathan !

RDV en 2019 pour cette future publication (et naturellement, pleeeeeeeein de teasing entre temps. Vous commencez à nous connaître !)

A cette occasion, je voudrais encore adresser un IMMENSE merci à Roxane Edouard, WonderAgente, et aux éditions Nathan pour leur confiance 🙂

Côté écriture

Le premier tome de Terre de Brume, le dyptique d’imaginaire prévu chez Rageot, a été bouclé et renvoyé chez l’éditeur.

En attendant la phase de retours-corrections éditoriales, l’écriture va donc s’engager pour moi sur #TousDebout ! Côté préparation de projets, je peux vous dire que la Muse, jamais à court d’activité (satanée bestiole !), me tanne déjà pour un nouveau bébé… Que voulez-vous, dans ce cas-là, vous n’avez plus qu’une chose à faire – écouter l’impertinente et prendre des notes ! 😉

Heureusement, j’ai de quoi noter !

Côté dédicaces

L’agenda du second semestre a été adapté !

Mais avant de parler des futures dédicaces, j’aimerais d’abord revenir sur la Foire du Livre de Bruxelles, qui avait lieu le week-end dernier et où vous m’avez réservé un accueil du tonnerre !!!

La preuve en vidéo :

Ca a été une vraie joie de vous voir (et de vous revoir, pour certain-e-s). Des rencontres touchantes, émouvantes et tout ça dans la bonne humeur… Même si je regrette que plusieurs d’entre vous n’aient pas pu se procurer La Lune Est A Nous sur place, le succès a été au rendez-vous pour les Outrepasseurs & Memorex… ainsi que pour Mulberry Tree ! D’ailleurs, si vous êtes intéressé-e-s pour vous le procurer en version papier, ne tardez plus car le stock disponible suite à la campagne Ulule gérée par Anaïs est presque épuisé…

Parlons maintenant des futures dédicaces !

  • Le premier rendez-vous sera… virtuel ! En effet, le salon du Livre UBS Imaginarium organisé par les étudiant-e-s du Master MLHN de l’Université Bretagne Sud m’a gentiment invitée à prendre la parole lors d’une table ronde sur les défis qui attendent la publication d’un ouvrage de l’imaginaire. Intervention qui sera diffusée en live sur leur page Facebook, si vous ne pouvez pas assister en direct à l’évènement 😉
  • Second RDV dans le Haut-Rhin, cette fois-ci, où je dédicacerai à la librairie du Liseron dès 17 heures le vendredi 16/3 à Mulhouse ! LLEAN est en effet sélectionné dans le cadre du prix littéraire des lycées professionnels du Haut-Rhin 🙂
  • Et enfin, pour clôturer ce mois de mars en beauté, rendez-vous le samedi 17 mars au Salon du Livre de Paris !

–> De 14 à 16h, sur le stand Scrineo

–> De 16h30 à 17h30 sur l’espace librairie du stand Pays de la Loire

Côté lectures

Je suis plongée en ce moment dans le recueil d’essais The Good Immigrant paru en 2016, où des auteurs & autrices BAME (Black, Asian, and Minority Ethnic) témoignent de leur quotidien, des difficultés d’insertion, de leurs expériences personnelles vis-à-vis du racisme et du sexisme au Royaume-Uni, et tout cela, avec un humour parfois tendre, parfois mordant et pas mal de second degré aussi ! Un ouvrage des plus intéressants, qui me pousse à énormément réfléchir sur les questions soulevées. Je ne sais pas s’il existe un ouvrage de ce type en Francophonie, mais franchement, ce devrait être un indispensable !

De plus, ce recueil m’a permis de découvrir des voix comme celle de Salena Godden, poétesse britannique, dont l’essai intitulé « Shade » est juste une petite perle, ou encore celle de Miss L. qui gère un Tumblr intitulé Casting Call Woe, où elle poste des annonces de casting qui sont hyper révélatrices au niveau du racisme et du sexisme que l’on subit dans notre société.

J’ai également pu mettre la main sur un article universitaire signé Diana W. Anselmo, intitulé « Gender and Queer Fan Labor on Tumblr – The case of BBC’s Sherlock », qui démontre de manière brillante que non, les oeuvres des fans sont bien loin de se limiter à du « porno gay » comme semble le penser M. Moffat, et qui revient sur les accusations de queerbaiting concernant cette série.

 

Côté films

 

Ai-je VRAIMENT besoin d’en dire plus, hum ?

 

… Je ne pense pas !

A tout bientôt, les gens !