Parlons fanfic ! (1/2)

 

D’abord, qu’est-ce que la fanfiction ?

Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un cours magistral, juste vous donner une définition générale – la fanfiction, c’est toute œuvre (littéraire, artistique, audiovisuelle, etc) qui s’inspire d’un univers, mettant en scène des personnages appartenant à un ouvrage déjà publié.

Par exemple, si votre histoire a comme héroïne Buffy ou se passe à Poudlard, c’est de la fanfic.

Notez que cette définition générale ne tient aucun compte des liens de votre fanfic avec l’univers dont elle est inspirée – en clair, si vous vous en inspirez beaucoup ou (presque) pas !

C’est une question qui a notamment été soulevée lors d’une intéressante conversation Twitter avec une abonnée, au sujet notamment du célèbre 50 Shades of Grey, qui à l’origine était une fanfic Twilight (eh si). Naturellement, au moment de passer sous presse, plus aucune trace de Bella ou d’Edward, à la place, nous avons eu Anastasia et Christian, des personnages « originaux » (au sens légal du terme, je m’empresse de le préciser).

Bref, vous l’aurez compris – « fanfiction » est un terme global, qui peut recouvrir nombre de genres…

 

Pourquoi parler de fanfic ?

Eh bien, pour plusieurs raisons – mais je vais me limiter à une seule pour le moment, les autres suivront dans la deuxième partie de cet article ! (RDV la semaine prochaine).

Time for my coming out – la fanfic, j’en lis depuis des années.

Et que, sachant de quoi je parle, je peux donc affirmer avec certitude : la fanfiction ne se résume pas à une succession de scènes de sexe débridé avec trois fautes d’orthographe toutes les phrases !

(et je vous le prouverai tout à l’heure, avec une petite liste de recommandations 🙂 )

Contrairement aux clichés qui pullulent sur la fanfiction, un genre très mal-aimé en francophonie, j’y ai découvert une grande richesse, des plumes de talent, avec lesquelles je suis tombée en amour, au point de me dire « Bon sang, si elle/il – là aussi, halte aux clichés, il n’y a pas que des filles/femmes qui écrivent de la fanfic ! – publie un jour une œuvre originale, je serai dans les starting-blocks pour l’acheter ! ».

Est-ce à dire que tout est bon dans la fanfic ? Bien sûr que non. Comme pour tout genre littéraire, on y rencontre du pire, du passable, mais aussi du bon et de l’excellent !

En tout cas, la fanfic et moi, c’est une histoire qui dure depuis des années.

 

J’y ai découvert non seulement une grande richesse stylistique & imaginative – et franchement, chapeau, car écrire sa propre histoire en respectant les contraintes posées par un univers déjà créé, ce n’est certainement pas donné à tout le monde ! – mais aussi une ouverture sur le monde qui manque encore cruellement en fiction. On y parle de santé mentale & physique, de questions d’apparence, d’identité, de genre, d’orientation sexuelle, de mode de vie… Voilà un aperçu de ce que peut offrir la fanfic dans sa bouillonnante activité.

Tous ces thèmes sont-ils bien traités ? Non. Et oui, il y a des clichés – même parfois toxiques. Mais – là aussi, comme pour tout genre littéraire – il y a également des perles qui valent vraiment la peine d’être découvertes.

Je suis souvent admirative de l’immense travail & énergie déployés par les auteurs/autrices de fanfic, qui, souvent, n’écrivent pas avec une publication en tête (je parle ici de publi papier, traditionnelle si je puis dire). Et de leur capacité à accepter la critique/se remettre en question quand ils postent leurs oeuvres sur le Web et qui peuvent avoir en réponse des retours à chaud. Là aussi, chapeau !

Enfin, les fandoms – comprenez les différentes communautés de fans – sont en général des lieux d’entraide, de camaraderie, de solidarité également (je ne compte plus le nombre d’actions organisées pour soutenir des oeuvres caritatives par exemple). Des lieux de réflexion aussi, que ce soit sur le roman/série/film qui est l’objet du fandom que sur la réalité qui nous entoure.

 

Mais je vous vois venir, bande de curieux/curieuses…

En ai-je déjà écrit ?

Non. Et ce n’est pas un exercice qui me tente d’ailleurs. Je préfère largement en lire.

Quel(s) fandom(s) ?

Alors j’ai commencé par celui d’Harry Potter, suivant l’exemple de nombreux auteurs/autrices. Ensuite, mes goûts ont varié, là en ce moment, je suis plutôt dans le fandom Sherlock (qu’on suive la série BBC – enfin pas trop non plus, au vu du ratage complet de la S4 – ou encore l’œuvre originale de Conan Doyle.)

Quel(s) genre(s) ?

Une question qui peut avoir diverses réponses…

* D’abord, que ce soient des histoires qui respectent scrupuleusement l’original (les « canons » pour reprendre le langage fanfic) ou qu’elles dévient complètement de celui-ci (des « AU » – Alternate Universe/Univers alternatif), je lis de tout, du moment que c’est bien écrit, que les persos soient cohérents dans leur caractérisation (et je parle de celles que leur donne l’auteur, pas forcément des caractérisations originales), bref tous les ingrédients qu’on demande à une bonne histoire !

* Ensuite, j’ai lu des histoires générales (« Gen ») comme des romances (qui sont légion dans la fanfic, ne nous voilons pas la face !). Et parmi celles-ci, du slash – des histoires M/M, F/F.  Parce que oui, on peut allier romance et histoire bien écrite (c’est aussi valable pour les romances originales, d’ailleurs), comme on peut allier romance entre les persos principaux & des intrigues palpitantes (et même parfois bien mieux construites que l’original… )

 

Une dernière précision – mes recommandations sont toutes en anglais. Non pas que je n’aie jamais lu de fanfics en français, loin de là, mais il faut bien avouer que, dans ce domaine là aussi, l’offre anglophone est bien plus large.

Néanmoins, pour celleux qui s’arracheraient déjà les cheveux car ne lisant pas en anglais, pas de panique ! De nombreux auteurs/autrices anglophones sont traduit-e-s en français et généralement, le lien est inclus dès le début de l’histoire.

Et naturellement, rien ne vous empêche de me donner vos propres recommandations, tous fandoms confondus ! 🙂

 

Sans plus tarder… La liste ! (et un petit coucou à Claire au passage, qui m’en a donné l’idée 🙂 

 

* Je parlais de Harry Potter tout à l’heure et croyez-moi, j’en ai lu un bon paquet ! Néanmoins, quand on me parle de fanfic HP, un nom me vient directement en tête – Saras_Girl.

Je pense que j’ai dévoré toutes ses histoires (une première) tant son style me plaît. Elle possède cet art, qui semble si simple à première vue, mais si difficile quand on s’y essaie, de rendre le quotidien palpitant. Elle met en lumière les détails de la vie de tous les jours d’une telle manière que ces derniers sonnent incroyablement vrais. C’est une plume extraordinaire, remplie de sensibilité et d’humour. Bonus non négligeable (ce qui arrive quand on lit le LJ d’une autrice), elle semble juste aussi adorable dans sa vie de tous les jours.

Bref, je ne peux que vous encourager à la découvrir !

 

* Une autre autrice qui est devenue complètement incontournable pour moi – cette fois-ci dans le fandom Sherlock – c’est BeautifulFiction.

Sa fanfic The Gilded Cage  a réussi l’exploit de m’intéresser au trope Alpha/Omega (par “trope” comprenez une des variantes en fanfic, comme les fics se déroulant à l’université, par ex.) qui ne m’avait jamais inspiré jusque là. Voilà le parfait exemple d’une romance superbement bien développée, qui se paie le luxe d’allier enquête passionnante doublée d’une réflexion politico-sociale très actuelle – eh si ! Je peux vous dire que, quand je l’ai finie, j’étais wow. Juste Wow.

En plus, cette autrice, qui évolue dans plusieurs fandoms sous divers pseudos, écrit avec une sensibilité, une justesse, un lyrisme enfin extraordinaires.

Dans tous les cas, un nom à retenir !

 

* Dans le monde de la fanfic, on ne présente plus Emma Grant. Une autrice prolifique dans plusieurs fandoms, une plume acérée, avec cette pointe d’humour So British  qui marche à tous les coups pour moi et des histoires qui ne ménagent pas les protagonistes. En prime – des scènes very hot et très bien écrites (et ça, tous ceux/toutes celles qui s’y sont essayées vous diront que les écrire, c’est bien plus difficile que ça n’en a l’air !)

A découvrir sans hésitation – mais attention à votre palpitant tout de même (j’ai dit qu’elle n’épargnait pas ses personnages, n’est-ce pas ! )

 

* Une découverte beaucoup plus récente, mais qui m’a séduit par son style, la manière dont elle développe la palette des sentiments, la construction de ses intrigues enfin – j’ai nommé dr_girlfriend Là aussi, une autrice multifandoms.

 

* Enfin, je terminerais par l’un des AU les plus géniaux et les mieux écrits qu’il m’ait été donnés de lire, j’ai nommé Performance In A Leading Role  par Mad_Lori. Wow, wow, WOW.

Un récit qui m’a séduit aussi bien par la relation qu’elle met en scène que par sa connaissance du monde du cinéma & de l’audiovisuel, ainsi que par tout ce qu’elle implique sur celui-ci.

Du tout grand Univers Alternatif !

 

Voilà pour cette première partie – parce que sinon, vous allez avoir un article de six pieds de long !

On se retrouve la semaine prochaine pour la deuxième partie où je vous parlerai notamment de ma lecture en cours, un ouvrage de non-fiction celui-ci, Why Fanfiction Is Taking Over the World par Anne Jamison !

11 réflexions sur “Parlons fanfic ! (1/2)

  1. Bonjour
    Merci pour cet article qui parle des fanfictions. C’est effectivement un genre qui est largement sous-estimé en France.

    Un bon nombre d’auteurs auto-édités ont commencé avec une Fanfic . C’est souvent l’admiration pour un univers qui vous porte vers l’écriture, puis le virus vous contaminant vous décidez de créer votre propre univers. On parle souvent d’Harry potter , Twilight, Buffy contre les vampire, NCIS,… et autres poids lourds de l’édition ou de l’audiovisuel. Mais la Fanfiction vous permet parfois d’être la porte pour découvrir des univers bien moins connu comme des mangas, des polars ou des des œuvres SFFF.
    C’est par exemple mon cas avec DUNE qui a poussé quelques-uns de mes lecteurs vers l’oeuvre originale et j’ai moi-même découvert il y a peu « Yuri on Ice » fanfictionné par Anne-Cerise Luzy qui m’a diablement donné envie de voir le dessin animé.

    Note : Pour Sherlock Holmes, les vampires ou les personnages du mythe de Cthulhu les fanfictions peuvent être aujourd’hui considérée comme commercialisable, ces univers étant tombés dans le domaine public…

    • Oups, j’ai l’impression que ton comm’ était parti dans les indésirables (fichu filtre ^^) Merci donc de ton avis et contente que cette modeste présentation t’ait plu ! C’est clair que la fanfic permet également d’explorer des univers moins connus – la fanfic d’Anne-Cerise en est un très bon exemple ! Et c’est le cas pour des comics, des bd sur le Web, etc…

  2. En français et dans le fandom Harry Potter, je te conseille Vlad Kemenov ou la vengeance des Potter de Magouille et c’est vraiment géniale. C’est une histoire toujours en cours et l’auteure publie une semaine sur deux. Elle a rajouter beaucoup d’élément à l’univers de JKR, notamment au niveau politique. Perso, j’attends avec impatience chaque nouveau chapitre.

    Excellent article, c’était très intéressant et j’ai hâte de voir la suite ☺
    Lia

  3. Aaaaah la fanfiction ! Je baigne dedans depuis la publication de Harry Potter 5, c’est dire si ça fait longtemps !!
    Je lis exclusivement des fanfic Harry Potter, mais j’en ai déjà lue d’autres.
    Une des plus addictives que j’ai lu c’est « Quand la lionne se bat » qui est une traduction de « When a lionnes fights » de Kayly Silverstorm qui est vraiment super ! Malheureusement tout n’a pas été traduit en français, mais je ne désespère pas ^^
    Sinon toujours français j’adore Benebu, Aesalys (qui traduisent énormément) et DaPlok 😉
    L’arcane sans nom de Khalie était aussi très bonne 🙂

  4. Merci pour ce chouette article ! 🙂
    Je lis un petit peu de fanfic et j’en écris un peu également (mais sans les partager pour le moment, ça viendra peut-être… je reste timide, quand il s’agit d’écrire dans l’univers des autres) alors ça fait plaisir de lire ton article 🙂
    Je note tes conseils de lectures 😉

  5. Pingback: Parlons fanfic ! (2/2) | Cindy Van Wilder
  6. Pingback: Conseils d’écriture #1 | Les histoires de Lullaby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s