Coup d’oeil dans le rétroviseur 2015 – première partie

Alors que 2015 vit ses derniers jours, il est temps de faire le bilan !

Pour cette première partie, on va commencer – naturellement, ai-je envie de dire – par le côté écriture.

En premier lieu, il y a bien entendu la sortie du tome 3 des Outrepasseurs, Le Libérateur !

Admirez le duo !

Un tome complétant ainsi la trilogie (et non, je ne me lasse pas de poster cette photo 🙂 )

Outrepasseurs_ensemble_2

Autre point majeur dans cette année, c’est la publication de Mulberry Tree ! Sans aucun doute car il représentait un défi à plus d’un titre : première oeuvre 100% contemporaine – et je peux vous dire que ce ne sera pas la dernière ! – première incursion aussi dans une narration plus adulte et première publication en série… Je remercie encore Miss Shana Lewis de m’avoir soufflé ce défi, il s’est révélé fort instructif et très amusant. Je rappelle, pour ceux qui voudraient le découvrir en entier, que vous pouvez le télécharger gratuitement dans la section Bonus.

couv_mulberry_tree

Enfin, last but not least, il y a le roman dont la conception m’aura occupé une bonne partie de l’année, j’ai nommé Memorex !

memorex

Est-il bien utile que je vous dise à quel point j’ai hâte de pouvoir vous en parler ? Je ne pense pas ! Et pour ceux & celles qui se désespéreraient car mai, ça paraît bien loin, je vous rassure : il est évident, mes chers lecteurs et chères lectrices, que je vous donnerai l’opportunité de le découvrir en entier avant sa date officielle de sortie. Guettez donc bien les nouvelles à venir… pour Memorex et d’autres projets ! 🙂

Je ne pourrais pas conclure ce bilan écriture sans vous dire et redire encore un immense MERCI, à vous tous qui me lisez, me soutenez par vos avis, échangez avec moi au quotidien… Votre présence est un magnifique cadeau.

merci

On passe au bilan lecture aka le moment où les choses se corsent ! Car oui, côté lectures, 2015 s’est révélé un très bon cru. Conclusion, si je m’écoutais, je pourrais vous parler pendant des heures de ce que j’ai pu dévorer… Non, ne partez pas en courant et en vous bouchant les oreilles, je me suis montrée (presque) raisonnable. Promis !

Voici donc, en un joyeux pêle-mêle, une sélection VO & VF.

petites_reinesDysfonctionnelle_cendresle-faire-ou-mourirLe premier_nadia_costeLe-Roi-des-FauvesSiwes2simon_agenda_albertalli

more_happy_silvera2_boys_levithanbroken-monsterslair_dreams_braytemps_glaciaires_vargasmore-than-thisThe-rest-of-us-just-live--002lie_tree_hardinge

openly_straightCarryTheOcean300black_iris_raederstation_eleven_mandelam_I_normal_holly_bournelatouraccident_seasonfive_stages_brawley

because_leah_thomasdisreputable_frankie_lockhartthe-humans-matt_haigasking_for_it_oneillaubes_ecarlates_mianoelementale_syvenask_passengers_king

Joli panel, non ?

Pour en parler un peu plus en détail, voici en quelques mots pourquoi j’ai choisi ces livres !

Les petites reines de Clémentine Beauvais : il est rare qu’un roman me fasse autant rire, surtout le matin dans le train. Mais Clémentine Beauvais y est arrivée sans souci et j’ai adoré l’histoire de ses trois boudinettes !

Dysfonctionnelle d’Axl Cendres : l’histoire d’une famille pas comme les autres, avec ses déchirements, ses ruptures, ses joies et cerise non négligeable, une formidable histoire d’amour. A lire !

Le faire ou mourir de Claire-Lise Marguier : Depuis le temps que je devais le découvrir… je ne le regrette absolument pas ! Un récit à vif, à fleur de peau, qui m’a scotchée sur place. Et un défi vachement audacieux en bout de course. En un mot – Génial.

Le Premier de Nadia Coste : Une réécriture inattendue, sanglante et originale du mythe vampirique et ce en pleine préhistoire… A dévorer installé au coin du feu !

Le roi des fauves d’Aurélie Wellenstein: J’ai adoré ce périple initiatique, un voyage violent et glaçant au pays des Berserkers… Amateurs de fantasy, voici un page-turner !

Le Lion à la Langue Fourchue de Syven : Une conclusion brillante au formidable dyptique de fantasy, où se côtoient dragons, tigres fabuleux et guerrière fantôme… Souffle épique garanti.

Simon vs. The Homo Sapiens Agenda de Becky Albertalli : ZE roman feel-good de l’année. J’ai adoré l’histoire de Simon et de Blue, de leur correspondance par e-mail et de l’histoire qui se crée entre eux, sans oublier tout ce petit monde gravitant autour d’eux. Une magnifique histoire.

More Happy Than Not d’Adam Silvera : Prenez les Kleenex à côté de vous, vous en aurez besoin. L’histoire d’Aaron, jeune homme dans le quartier de Brooklyn, qui veut réinventer sa vie et soi-même en ayant recours à la méthode Leteo, où l’on peut supprimer tout souvenir trop douloureux… Un magnifique roman.

Two Boys Kissing de David Levithan : Coup de coeur pour cette exploration de l’homosexualité, essentiellement masculine, et d’un baiser qui pourrait bien tout changer. Premier roman de cet auteur, et ce ne sera certainement pas le dernier !

Broken Monsters de Lauren Beukes : C’est un peu l’OVNI de cette sélection (quoique, il y en aura d’autres !) Un thriller aux frontières du fantastique, le portrait sans concession de la ville de Detroit et de ses habitants, une plume brillante… Pour toutes ces raisons, il faut lire Lauren Beukes !

Lair of Dreams de Libba Bray : J’avais adoré le premier tome de cette saga des Diviners, qui se déroule essentiellement à New York dans les années 20, ca a été banco pour cette suite ! Une intrigue à tiroirs, des personnages très attachants et une plongée vertigineuse dans l’Amérique de ce début de siècle.

Temps Glaciaires de Fred Vargas : Je ne pouvais évidemment pas manquer le dernier opus d’une de mes auteurs chouchous et l’occasion de retrouver Adamsberg et tout son petit monde ! Une intrigue servie de main de maître, entre monstre islandais et révolution sanguinaire…

More Than This de Patrick Ness : Quand, dès les premières lignes, vous savez que vous avez devant vous un petit bijou… C’est le sentiment que j’ai éprouvé en ouvrant ce roman. L’histoire d’un jeune homme qui meurt, pour finalement se réveiller dans son ancienne ville, totalement déserte. Une exploration sincère, crue et tendre de l’adolescence.

The Rest of Us Just Live Here de Patrick Ness : Parce que lorsqu’on aime, on ne compte pas ! Et si vous n’étiez pas les héros de l’histoire ? Si vous ne désiriez pas combattre les extraterrestres ou les vampires débarquant dans votre ville, mais juste mener une vie normale ? Une belle mise en abîme que ce roman et des personnages que vous n’oublierez pas de sitôt.

The Lie Tree par Frances Hardinge : Un autre petit bijou de cette auteur britannique, malheureusement encore non traduit en français pour le moment. Entre éveil à l’âge adulte, relations père-fille et mystère captivant autour d’un arbre des mensonges, c’est un roman que vous ne lâcherez pas.

Openly Straight de Bill Konigsberg : Une jolie dénonciation de la catégorisation dont on peut être victime, par rapport à sa sexualité, son identité et son attitude. Ou l’histoire d’un étudiant décidant de changer d’école parce que lassé d’être le seul élève gay à avoir fait son coming-out et qui décide de ne pas le dire à ses nouveaux condisciples.

Carry the Ocean d’Heidi Cullinan : Pour une fois qu’un roman M/M ne nous sert pas des top models en couverture ! Ou l’histoire d’Emmet, autiste, tombant amoureux de Jeremey, souffrant d’une grave dépression, et de leur relation… L’histoire est juste, sensible et j’ai énormément aimé les deux persos principaux ainsi que les secondaires. Vivement qu’on puisse avoir la suite !

Black Iris de Leah Raeder : ou le roman qui m’a explosé le cerveau, par son intrigue audacieuse, ses personnages auxquels on ne peut absolument pas se fier mais qu’on ne peut s’empêcher d’aimer, sa plume délicate, ciselée et surtout, la sensualité brute qui émane de chacune de ses pages… Cerise sur le gâteau, il sort bientôt en VF !

Station Eleven d’Emily St John Mandel : Je parlais d’OVNI plus tôt, en voici un, magnifique, sensationnel, crépusculaire… Du post-apo comme vous n’en avez encore jamais lu, une histoire-fleuve, qui vous emporte dans ses méandres, une magnifique réflexion sur la vie, l’amour et la mort. A LIRE !!

Am I Normal Yet ? d’Holly Bourne : Un roman drôle, tendre et surtout très réaliste de l’adolescence, une belle réflexion sur ce qu’est d’être « normal » pour soi-même et aux yeux des autres… Une auteur à découvrir !

La Tour de Cécile Duquenne : Ou comment concilier action haletante, suspense à couper au couteau et une réflexion juste sur la culpabilité. Une novella dont vous ne sorterez pas indemne !

The Accident Season de Moïra Fowley-Doyle : Vouloir décrire ce roman, c’est déjà lui enlever une bonne partie de son charme… Aussi, je ne dirai rien de plus, mis à part vous inviter à découvrir ce premier roman, brillant, original et avec une magnifique prose.

The Five Stages of Andrew Brawley de Shaun Hutchinson : Parce qu’il se croit responsable de la mort des siens, un jeune homme se terre dans un hôpital… jusqu’au jour où il assiste à l’arrivée d’un autre patient, victime, semble-t-il, d’un acte particulièrement odieux. Une histoire qui m’a beaucoup touchée et un auteur que je suivrai désormais avec grande attention.

Because You’ll Never Meet Me de Leah Thomas : Vous aimez les romans épistolaires et les personnages totalement décalés ? Ce roman est fait pour vous ! Ou la correspondance entre deux jeunes garçons, qui ne pourront jamais se rencontrer en vrai, sous peine de mourir d’un simple contact avec l’autre… Un roman remarquable !

The Disreputable Story of Frankie Landau-Banks d’E. Lockhart : De cette auteur, j’avais déjà beaucoup aimé We Were Liars . Je la retrouve ici dans un registre contemporain, où une jeune fille se met en tête d’intégrer une société secrète dans son lycée huppé, société exclusivement masculine bien entendu… Une belle réflexion sur les genres et le sexisme dans le milieu académique.

The Humans de Matt Haig : Ou l’histoire, aussi hilarante qu’émouvante, de cet extraterrestre débarquant sur la Terre avec un seul objectif en tête, tuer le mathématicien ayant découvert par inadvertance un de leurs secrets… Ou bien entendu, rien ne va se passer comme prévu !

Asking for It de Louise O’Neill : Le roman qui m’a mise extrêmement mal à l’aise. Une histoire extrêmement douloureuse, mais nécessaire. Oui, vous aurez mal, oui, ce sera à la limite du supportable, sans pour autant que l’histoire ne soit trash; mais je vous garantis que vous ne verrez plus le monde de la même manière après ce roman.

Les aubes écarlates de Léonora Miano : Si vous suivez mon blog, vous savez l’immense amour que je voue à la plume de cette auteur, depuis sa magnifique Saison de l’Ombre. Dans Sankofa Cry, elle retourne en Afrique, explorant une nouvelle fois ses déchirures, ses ruptures, mais aussi la force inhérente de ses habitants. En un mot : magnifique.

Elémentale de Lise Syven : Je ne pouvais évidemment pas clôturer cette année 2015 sans parler de l’une des séries jeunesse chouchou, à savoir la Balance Brisée de ma chère Lise Syven ! C’est frais, c’est drôle, ça parle de magie, de liens familiaux et ses héros sont super attachants… Que demander de plus ?

Ask the Passengers d’A.S. King : Et on finit sur un coup de coeur pour cette magnifique histoire, relatant tout d’abord la prise de conscience d’une jeune fille vis-à-vis d’elle et de ses parents, de sa petite amie également, mais aussi de cet amour inédit qu’elle envoie aux passagers des avions qu’elle aperçoit dans le ciel… sans se douter de ses conséquences.

Et voici pour ce bilan lecture, un bilan qui fait la part belle à l’éclectisme et à la diversité, des notions qui sont plus que jamais importantes à notre époque et dans le monde où nous vivons. Je vous promets en tout cas que 2016 sera sous les mêmes auspices !

Je vous fixe rendez-vous demain pour la seconde partie de ce bilan 2015 !

12 réflexions sur “Coup d’oeil dans le rétroviseur 2015 – première partie

  1. Très belle rétrospective, j’ai hâte de lire la suite des Outrepasseurs très très bientôt et de découvrir Memorex!
    Et puis je note quelques titres dans tes coups de coeur, il y en a qui ont l’air vraiment sympas et pour une fois, je n’en connais aucun!!
    Bisous!

  2. De plus en plus impatiente de vous rencontrer sur Toulouse…je suis pas très patiente du coup je prendrais les 3 Outrepasseurs d’un coup car chaque fois que je les croise en librairie, ils m’appellent 😀
    Quand au bilan lecture wouaou !!!!
    Bonnes fêtes de fin d’année !!!

  3. Pingback: Coup d’oeil dans le rétroviseur 2015 – deuxième partie | Cindy Van Wilder
  4. J’adore ce bilan, autant pour tes livres que pour ceux que tu as lus.
    J’en ai noté pleins !!! Merci beaucoup et très belle année 2016 ma chère !!!

  5. Pingback: Chroniques LGBT – 3 | Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s