Bilan lecture du mois d’octobre

Un mois assez varié au niveau lectures, qui sont moins nombreuses, obligations d’auteur obligent, mais très intéressantes!

On commence par de la fantasy urbaine mâtinée de Féérie, avec The Winter Long par Seanan McGuire.

The-Winter-Long-October-Daye-8-Seanan-McGuireSi vous avez lu cet article, vous savez qu’il s’agit d’une de mes séries de fantasy urbaine favorites! C’est sans doute pour cette raison que je vais me montrer plus critique vis-à-vis de ce nouvel opus, qui était annoncé par l’auteur comme un tournant décisif dans l’évolution de Toby. Une évolution qu’on a déjà pu constater à de nombreuses reprises, car l’auteur ne ménage guère son héroïne (et bien sûr, j’en redemande!). J’ai donc été un peu déçue par cette enquête, ainsi que par le retournement de situation, qui me semble encore assez obscur. C’est sûr, l’auteur parvient à nous surprendre et on devine que de nombreux mystères sont encore à venir. Cependant, j’ai trouvé que le tout tirait un peu en longueur, avec les dialogues qui semblent parfois trop « lourds », dans le sens où ils contiennent trop de blagues et plaisanteries à mon sens. On va le savoir que l’héroïne ne peut vivre sans son café (et c’est une addict à la caféine qui le dit!).

Bref, légère déception avec cet opus, ce qui ne m’empêchera pas de tester le prochain!

On enchaîne avec une nouvelle, une fois n’est pas coutume!

hunting_monsters

Titre: Hunting Monsters

Auteur: S.L. Huang

Genre: Réécriture de contes

Niveau: Accessible

Il y a quelque temps, mon blog anglophone favori, The Book Smugglers, avait lancé son premier AT dont le thème était la réécriture de contes de fée. J’étais donc très curieuse de voir le résultat ! La première des nouvelles sélectionnées, Hunting Monsters, m’a amplement satisfait lors de sa lecture. Diversité, secrets familiaux, exploration de thèmes tels que le sexisme ou encore le racisme, et bien sûr, la nature même de Féérie, cette dualité entre force et fragilité : comment ne pas craquer ? En tout cas, si vous voulez une belle lecture VO, au niveau accessible, je vous la recommande. En plus, vous pouvez la lire gratuitement sur le site des Book Smugglers ainsi qu’explorer les autres nouvelles sélectionnées. Ce n’est pas beau, ça ?

On continue avec une novella signée…

snake_charm

Titre: The Snake Charm

Auteur: Laura Lam

Genre: Fantasy

Niveau: Confirmé

Une novella, qui s’inscrit dans l’univers développé par l’auteur dans sa saga YA Pantomime, mais qui peut se lire indépendamment… En plus, la novella était disponible à prix réduit, j’en ai donc profité. Et je n’ai pas été déçue du voyage. D’abord, l’intrigue se passe dans un cirque. Franchement, combien de romans SFFF pouvez-vous citer qui se passent dans le milieu du cirque ? Un milieu, qui m’a toujours fasciné d’ailleurs. Un des clowns cache un lourd secret et il va se retrouver aux prises avec un mystérieux Vestige, un objet chargé d’un pouvoir pour le moins terrifiant… J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur tournait l’intrigue, explorait son univers sans nous perdre en route et donnait en même temps sacrément envie d’en savoir plus! D’autres novellas dans l’univers des Vestigial Tales sont disponibles et je peux vous dire que ce ne sera pas ma dernière incursion dans ce monde.

On continue avec un roman cette fois-ci, j’ai nommé…

whats_left_of_me

Titre: What’s left of me

Auteur: Kat Zhang

Genre: YA

Niveau: Intermédiaire

Un roman surprenant à plus d’un titre ! Dans le monde développé par Kat Zhang, tout le monde naît avec deux esprits dans un seul corps. Cette dualité perdure jusqu’à l’âge de 4-5 ans, jusqu’à ce qu’un des deux esprits laisse la place à l’autre et disparaisse. Tout le monde ? Pas vraiment. C’est exactement le souci de l’héroïne, qui a appris au fil du temps à cacher sa condition. Néanmoins, elle ne peut jouer le jeu très longtemps, surtout quand une indiscrétion d’une amie la place en très mauvaise position… J’ai adoré le concept d’une double identité enfermée dans un seul corps, de cette relation si ambiguë, entre fraternité et haine, de la prise d’indépendance qui passe également par le contrôle du corps. J’ai trouvé que le style de l’auteur était empreint d’une grande sensibilité, de beaucoup de justesse. Bref, un roman comme j’aimerais en lire plus souvent, c’est certain. Et puis admirez cette couverture! Je trouve qu’elle rend parfaitement justice au roman.

Ensuite, je me suis fait un (gros) plaisir en me lançant dans la relecture des deux derniers tomes de la saga épique de G.R.R Martin, A song of Ice and Fire !

Pour ceux et celles qui ne le sauraient pas encore – j’entends des soupirs dans l’assistance – il s’agit juste de ma saga favorite. Et niveau relecture, j’en suis à la moitié du dernier tome, que je redécouvre avec grand plaisir (le danger de lire trop vite, hé hé) Bien sûr, cela a mis un sacré frein dans ma progression de lecture, mais j’estime que le jeu en vaut largement la chandelle !

A Feast for Crows UKadancewithdragons

 Relecture que j’ai dû interrompre lors de mon voyage pour me rendre aux Utopiales !

Profitant de la somptueuse bibliothèque de ma généreuse hôtesse, j’ai donc dévoré :

enfants_evernight_1

enfants_evernight_2

Titre : Les enfants d’Evernight

Auteurs : Andoryss & Yang

Genre: Fantasy

Comme quoi les insomnies ont du bon! Je ne lis presque jamais de BD et bien, j’aurais eu fabuleusement tort si j’étais encore passée à côté de ces deux tomes, à l’imagination époustouflante et aux dessins somptueux. Camille a 13 ans. Nous sommes à la fin du 19e siècle et son père a décidé de la mettre en pension. Révoltée, la jeune fille fait le souhait de ne jamais se réveiller de cette dernière nuit dans son home, sweet home. Loin est-elle de s’imaginer que ce faisant, elle va découvrir Evernight, une contrée où les hommes ne sont pas admis…

J’ai été totalement embarquée dans le périple de Camille dans l’univers pour le moins bizarroïde d’Evernight, où l’on sent que les choses sont loin d’être simples et qu’elles nous réservent encore de beaux mystères! Comme je le disais plus haut, le dessin et les couleurs sont superbes, l’intrigue n’a aucun temps mort et les personnages, bien campés. Bref, un régal. Je compte bientôt d’ailleurs me mettre aux deux romans signés Mel Andoryss et publiés chez Castelmore !

En parlant BD, j’en ai aussi profité pour lire…

sans-ame-1-black-moon-graphics

sans-forme-protectorat-ombrelle-2-pika

Titre: Le protectorat de l’ombrelle 1 & 2

Auteurs: Gail Carriger & Rem

Genre: Fantasy historique

Un bilan mitigé pour ces deux romans graphiques! En fait, j’avais déjà lu le premier, Sans âme, dans sa version roman et s’il m’avait bien plu, je n’avais pas poussé l’aventure plus loin. J’étais curieuse de voir ce qu’une adaptation graphique pouvait donner et je dois dire que j’ai davantage apprécié le manga que le roman ! Ce n’était pas gagné au départ, parce que je ne suis pas une grande fan des mangas – goût personnel – et je me demandais aussi comment l’univers si particulier de l’auteur pouvait être adapté. C’est une réussite pour ma part: je l’ai même trouvé plus clair et jouant davantage sur la corde de l’humour que le roman lui-même, c’est dire!

En revanche, le tome 2 m’a semblé plus obscur – peut-être le fait que je n’aie pas lu le tome 2 dans sa version roman a-t-elle joué ? – moins clair au niveau des enjeux. Et cette fin… Vous savez quoi ? Il vaut mieux pour mes nerfs que je ne vous en parle pas! Mais cela me poussera peut-être justement à jeter un coup d’oeil au tome 3. Quant aux dessins, je l’ai trouvé fidèle à ma conception des mangas et c’était très agréable comme découverte, je dois dire.

Et enfin, on passe au coup de coeur pour un roman jeunesse, signé par une amie de coeur et de plume, j’ai nommé Nadia Coste!

Couv Ascenseur

Titre: Ascenseur pour le futur

Auteur: Nadia Coste

Public: 10 ans et +

Genre: Fantastique

J’hésite toujours à m’engager dans un roman destiné aux jeunes publics, n’ayant pas toujours le sentiment d’accrocher aux aventures des héros. Je peux vous dire qu’avec ce mini-Syros, je n’ai eu aucun problème de ce genre! C’est l’histoire de Brett, jeune garçon qui se fait racketter au quotidien par une bande d’élèves plus âgés. Vient un jour où Brett décide de se rebeller. Manque de bol: il se fait repérer et une course-poursuite s’engage. Acculé dans un hangar par la bande, Brett croit sa dernière heure arrivée quand soudain, devant lui, surgit un ascenseur. Et à l’intérieur, une silhouette qui lui fait signe de s’y réfugier…

Nadia Coste livre avec talent et sensibilité sa réponse à la question « Et si nous avions su, adolescents, ce que nous allions devenir? » J’ai adoré ce roman qui met en scène les relations père/fils (mais pas que!) tout en jouant sur les voyages temporels et leurs désavantages… Franchement, vous voulez un roman jeunesse plein de fraîcheur, avec des héros attachants ? Foncez sur cet Ascenseur pour le Futur, vous ne serez pas déçus!

Et vous, quel est votre bilan lecture d’octobre?

9 réflexions sur “Bilan lecture du mois d’octobre

  1. Tu as mis la main sur les BD/manga issus de l’univers de Gaïl Carriger ?
    Argh, je suis trop jalouse !
    ^^
    (en même temps, j’avais oublié de me les mettre en wish-list, ceux-là…. hop hop hop !)

  2. Wahou, quel bilan ! What’s Left of Me me tente beaucoup, d’autant plus avec un avis si positif ! Le pitch de l’histoire est vraiment alléchant. Je vais sûrement me laisser tenter par Les Enfants D’Evernight également, tu me donnes sacrément envie… 😀
    Bon mois de novembre, ma chère !

  3. Pingback: Diversité en littérature : qu’est-ce que c’est et en quoi est-ce important? | Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s