Imaginales 2014 : le compte rendu

Exercice difficile que de résumer cette 13e édition des Imaginales… Pour ma part, j’étais déjà fan de ce festival, où je m’étais rendue en tant que simple visiteuse depuis au moins 5-6 ans. Cette année, je passais de l’autre côté du miroir… ou plutôt de la table de dédicaces ! Et comble de bonheur, les Héritiers, premier volume des Outrepasseurs, remportait le prix Imaginales en catégorie jeunesse… What’s not to love, comme disent nos amis anglophones ?

imaginales2014

 

Mon programme commençait tôt, vu que j’étais invitée à participer le jeudi après-midi à une conférence sur les raconteurs d’histoire. Conférence qui faillit être annulée en raison d’un orage ! Heureusement, avec les auteurs présents – dont notamment Charlotte Bousquet, dont j’ai déjà parlé sur ce blog – et la modératrice, Valérie Lawson, le débat fut improvisé à l’extérieur avec un public qui résista à la tentation de se réfugier à l’intérieur de la Bulle du Livre, le chapiteau central de ce festival !

En pleine discussion...

En pleine discussion…

 

Vendredi, première grande journée, puisque le RDV est à 10 heures pour les dédicaces. Je découvre avec grand plaisir que je suis à côté de Carina Rozenfeld – vu que nous nous étions promis de papoter lors du festival, ça tombait plutôt bien ! Un peu plus loin, Jean-Luc Marcastel époustoufle avec ses dédicaces colorées (j’ai admiré la technique du sèche-cheveux). La bulle se remplit et bien sûr, les amis arrivent !

L'intérieur du Magic Mirror 1, un des lieux pour les tables rondes!

L’intérieur du Magic Mirror 1, un des lieux pour les tables rondes!

 

C’est toujours un vrai plaisir de (re)trouver les copains, qu’on a trop peu souvent l’occasion de croiser en vrai, éloignement géographique oblige. Citons entre autres ma chère Silène Edgar, auteur notamment de « 14-14 » et collaboratrice sur Callioprofs ; ma Canaillette préférée, Agnès Marot, dont « La Couleur de l’Aube » vient d’être publiée aux éditions de l’Armada ; Captain Escrocgriffe et sa moitié (surveillez bien son blog… je n’en dirai pas plus !) ; Dominique Lémuri et sa bonne humeur qui fait plaisir à voir (encore merci pour le cadeau !) ; Paul Beorn, complice de Silène Edgar pour « 14-14 »; Anne Rossi, collègue de dédicace; et tant d’autres ! Mes chers Taki, Ioana, Siècle, Aude, Célia, Franck, Isabelle, Florentine et tous ceux que j’ai eu le plaisir de (re)voir, vous avez illuminé ce festival de votre présence !

Petite pensée également pour ceux qui n’ont pas pu être là et auxquels j’ai pensé bien fort!

 

Vendredi après-midi, direction le match de nouvelles organisé par l’association Présence d’esprits à la BMI, la bibliothèque multimédia à Epinal. Après une coupette de champagne – oui, je prenais de l’avance – nous voici, moi, Anne et Thomas Geha en train de brainstormer sur les thèmes proposés pour rédiger un texte en 1h45. Mon thème ? « Un nouveau membre/un nouvel organe greffé… Aïe, ca buggue ! ». Et non, je n’ai pas pu résister à ce défi ! J’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à conter l’histoire qui m’est venue facilement (pour une fois !) et à encourager mes collègues auteurs. On a d’ailleurs obtenu le premier prix pour les équipes pro. Cocorico ! Le premier prix général revient à une équipe composée de copains CoCyclics, bravo à eux trois !

 

Le temps de revenir dans la bulle et de retrouver la table de dédicaces. Papoter et voir des lecteurs qui se lancent dans l’aventure des Outrepasseurs, ou qui l’ont déjà lu et viennent demander une dédicace, est toujours un moment privilégié.

D’ailleurs cette vidéo en témoigne (à la 2m30 pour ma pomme et sinon pour profiter de l’ambiance du festival !)

 

Je dois dire que le public était au rendez-vous et que le dimanche soir, le stock avait bien diminué ! L’occasion également de découvrir enfin en chair et en os des auteurs et amis sur la Toile, dont l’enjouée Roxane Dambre, auteur de la saga « Animae », dont le premier tome vient en paraître en papier au Livre de Poche, ou encore Vanessa Terral, dont la bonne humeur reste intacte en dépit d’une extinction de voix.

 

La coupette !

La coupette !

 

Après un orage (décidément, je ne porterai plus mes sandalettes de tout le festival, elles attirent les averses) le vendredi soir, le temps est dégagé en ce samedi matin. J’enchaîne sur ma première conférence du jour, où Stéphanie Nicot, directrice artistique du festival, présente cinq premiers romans (dont le mien, vous l’aurez deviné !). L’occasion de rencontrer de nouveaux collègues auteurs, dont un compatriote, Stefan Platteau, dont le roman « Manesh » vient de sortir aux Moutons Electriques ! L’occasion également de souligner la diversité foisonnante de la littérature francophone ! Le podcast et des vidéos sont d’ailleurs disponibles sur le site d’ActuSF (comme c’est le cas d’ailleurs pour toutes les conférences des Imaginales !) http://www.actusf.com/spip/Imaginales-2014-Conference,18537.html

 

Samedi après-midi sous la bulle, le festival bat son plein ! Beaucoup de monde, de rencontres, de signatures… J’ai le plaisir de revoir ma chère Flora, auteur du blog « Une page s’ouvre » (son compte rendu des Imaginales est en ligne) Fanny du blog « Le manoir des livres), Gilwen de Livrement votre et tant d’autres ! Des afficionados des réseaux sociaux en général et de Twitter en particulier – mon affection pour l’oiseau bleu n’est vraiment plus un secret… Le tout soutenu par une équipe de libraires de choc, disponibles, souriantes et enthousiastes. Un coucou rapide à l’équipe du Boudoir Ecarlate et je file suivre la conférence sur la guerre 14-18, avec mes chers Silène Edgar et Paul Beorn – même si je serai prise en flagrant délit de… twittage. Hum – conférence qui s’avère passionnante et de sabrer (à nouveau) le champagne avec des gens géniaux, et voilà l’heure qui s’avance… Il est temps d’assister à la remise des prix Imaginales !

 

Sur scène...

Sur scène…

 

Que dire, sinon que ca a été un vrai bonheur ? Et même si certaines personnes auraient bien aimé que j’insère certains mots dans mon discours (me traumatisant par la même occasion avec des images mentales… troublantes !) (non, vous n’aurez pas plus de détails) je l’ai fait sobre.

 

Belle remise de prix en général, avec des moments drôles (Jean-Philippe Jaworski, ou comment allier la culture et l’humour !) émouvants également (je pense en particulier à Krystal Camprubi, qui m’a émue). Bref, une sacrée cérémonie, dont je suis ressortie sonnée (un peu), heureuse (beaucoup) et avec un trophée digne d’une épopée ciné SFFF dans la main (c’est le cas de le dire…)

 

Ceci est un trophée...

Ceci est un trophée…

 

.. complet avec sa plume !

.. complet avec sa plume !

Petit close-up...

Petit close-up…

Vient le temps (déjà !) du dernier jour des Imaginales, qui débute par une conférence de… jeunes auteurs, animée par Jean-Claude Vantroyen, où j’ai le plaisir de retrouver Stefan Platteau et de découvrir la pétillante Camille Brissot (dont le roman « Dresseur de fantômes » vient de sortir chez l’Atalante) et Georgia Caldera, très élégante. Une discussion animée, enjouée et drôle ! La journée passe (trop) vite. A peine le temps de déguster un excellent déjeuner en très bonne compagnie et il est déjà l’heure de dire au revoir aux Imaginales… Rendez-vous l’année prochaine !

Petit aperçu de mes achats (bon, j’ai été trop raisonnable, du coup j’ai manqué plein de bouquins qui m’intéressaient… Heureusement, ma librairie me tend les bras!)

Admirez ces couvertures!

Admirez ces couvertures!

 

Mais aussi…

Le dernier-né d'Agnès Marot !

Le dernier-né d’Agnès Marot !

 

et enfin, en mon absence, le facteur avait déposé…

OUIIIIIIIIIII !!!!

OUIIIIIIIIIII !!!!

 

J’ai aussi craqué sur ces splendides cartes faites main par une amie très talentueuse, j’ai nommé Chocofraise!

Created with Nokia Smart Cam

14 réflexions sur “Imaginales 2014 : le compte rendu

  1. J’ai bien pensé à toi et Vincent et moi avons vu ton discours en léger différé ! Je suis ravie que ça se soit si bien passé et encore félicitations, parce que les Outrepasseurs, c’est une série formidable !

  2. Quel beau compte-rendu ! Ca donne envie d’être auteur :p

    Tu n’as pas chômé, dis donc, c’est bien ! (Décidément, j’ai l’impression d’être un bourreau qui t’oblige à signer des livres jusqu’à ce que mort s’ensuive, hahahaha) Le champagne a coulé à flots également, te voici prise sur le fait ! D’ailleurs, en parlant de main dans le sac, tu m’as bien fait rire, j’ai gloussé en lisant que tu twittais en pleine conférence…
    Sinon, moment de fierté : je suis citééééée ! 😀 Oui, il m’en faut peu pour être heureuse, c’est un grand honneur ! J’étais tellement contente de te revoir, j’avais peur de ne pas avoir le temps de te mettre la main dessus, avec l’heure qui filait à une vitesse dingue… Mais le destin nous a réunies.
    Quant à ton discours, il est parfait en effet, sobre et élégant, sous un tonnerre d’applaudissements. Que demander de plus ? 🙂

    PS : Ton prix est claaaasse ! La main est un peu flippante, certes (avoue, tu as eu peur qu’elle ne troue ta nappe ? ^^), mais la plume est super jolie, j’adore !

    • ah mais totalement pour la nappe ! Et les pointes sont bel et bien acérées… Hum.
      Moi aussi,je suis trop contente de t’avoir revue, même brièvement, c’était super chouette 😉
      Vivement qu’on puisse papoter + longuement ;-)))
      (oui, je twittais, mais c’était pour la bonne cause… Pq personne ne me croit là-dessus? ^^ )

  3. Pingback: Bilan lecture du mois de mai | Cindy Van Wilder
  4. Pingback: Festival de Winchester – ou comment allier tourisme & écriture! | Cindy Van Wilder
  5. Pingback: Bilan 2014 | Cindy Van Wilder
  6. Pingback: TAG : 7 étapes de ma vie d’auteur | Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s