Le mardi sur son 31!

Nouveau rendez-vous sur ce blog (décidément, cela devient une manie!), cette fois-ci soufflé par plusieurs blogs que je suis avec plaisir (ceux de Tahicha et de SEcriture par exemple ).

Le principe est simple : tous les mardis, vous ouvrez votre lecture du moment à la page 31 et vous choisissez une phrase qui vous semble sortir du lot (par le style, son contenu, etc) Bref, libre à vous de faire votre choix. Et c’est une bonne manière de parler de sa lecture du moment !

Pour ma part, j’ai choisi celle-ci :

« Une peur indéfinissable lui noua l’estomac, comme lorsqu’elle s’était trouvée face à un dératiseur aux griffes acérées comme des rasoirs dans une ruelle – avec la certitude instinctive d’être devant un danger qu’elle ne comprenait pas complètement. »

Petite précision : le dératiseur est bel et bien une personne 🙂

Je trouve que cette phrase renferme à la fois une belle description et renforce un peu plus le côté décalé de l’univers de l’auteur. Bref, une belle trouvaille !

Citation tirée du « duc de fer » de Meljean Brook, paru chez J’ai Lu pour Elle

ducdefer